Nord-Kivu : Des structures de la Societé Civile dénoncent la diabolisation calomnieuse du Coordonnateur Provincial de la force vive face aux animateurs du programme DDRCS

0 Shares

Selon une note de déclaration et d’information  parvenue à notre rédaction ce 18 Avril 2022 ,  les membres  de la Societé Civile  dont RDDHEDI, DAJ, GAP, Les Filles Leaders de la RDC, la Jeunesse Intercommunautaire  du Nord-Kivu, MUSO, SFDE et ALUDROF disent avoir suivi  avec regret  les déclarations des haines , des mensonges taillés sur de fausses allégations  du Président Provincial de la Societé Civile, forces vives  du Nord-Kivu, John Banyene qui s’est défoulé intentionnellement aux animateurs nationaux  du programme DDRCS. Cela, depuis  la nomination  de ce  dernier donc Tommy Tambwe Ushindi   par le chef  de l’Etat.

Elles dénoncent une machination

Chose que  ces associations  considèrent comme, un acharnement,  une attaque  à la vision du Chef de l’Etat et avoir  une mauvaise foi pour accompagner le retour  d’une paix durable en province. A ce sujet, ces structures pensent que  le Président de la force vive  au Nord-Kivu prenne  son omelette  de la haine en toute quiétude  que de s’en prendre  au Coordonnateur  National de PDDRCS qui selon elles, ne demeure que dans les légalités dans ses actes posés.

Elles devront l’accompagner que lui combattre pour rien  

Ces dernières ajoutent que « C’est une machination puérile. Elles lui rappellent qu’il y a un temps pour toute chose, celle de faire la guerre et celle de faire la paix » déclarent-telle et de l’appeler à  faire plutôt la paix en accompagnant la vision phare du Chef de l’Etat, Félix Tshisekedi, qui n’est autre que de soutenir la mission  du PDDRCS  pour que la paix durable au Nord-Kivu soit une réalité.  Ces associations finissent leur déclaration en appelant la population du Nord- Kivu à accompagner le programme PDDRCS, une solution  pour un retour de la paix en province du Nord-Kivu longtemps  dans l’insécurité grandissante.  Il faut dire que cette déclaration a été lit par  le  point focal de la plateforme  des organisations de la Societé Civile, Mr  PAVLOV Malasi, qui en est le secrétaire –rapporteur et coordonnateur du RDDHEDI.

Philippe Misangu

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.