Tshopo : la dégradation de la RN4 provoque une montée vertigineuse de prix des denrées alimentaires et des produits de première nécessité à Kisangani

0 Shares

Les denrées alimentaires et les produits de premières nécessités en provenance de l’Ituri et du Nord-Kivu connaissent  une flambée de prix  sur le marché local.  Ceci fait suite notamment au délabrement très avancé de la Route Nationale N0 4 reliant la ville de Kisangani  et celles  du Nord-Kivu et de l’Ituri. Plusieurs véhicules sont bloqués  et les produits alimentaires  qu’ils transportent s’avarient.

Pas de commentaire!

A titre démonstratif, un kilo d’agneaux se vend à  actuellement à  3500 FC en lieu et place de 2000 FC, celui d’aille se négocie à  8000FC  passe à 10 000FC voire même 12 000FC.  A en croire les grossistes, les mauvais états  des routes  dites RN4  doublée de l’insécurité  qui y prévaut reste les raisons  favorisantes  de cette montée vertigineuse de prix.

Tout monte aux enchères

Un témoignage poignant d’une commerçante qui a requis l’anonymat : «   les camions sont bloqués sur la route pendant un mois  et  dès leur arrivée, les marchandises sont avariées  et cela crée la rareté des marchandises  sur le marché » déclare-t-elle en ajoutant qu’ils demandent à l’Etat congolais de réhabilité les routes  car ils dépendent de cette route et y ajoute l’insécurité grandissante sur la RN4. Par rapport à cet état des routes, la situation économique de la Tshopo risque d’empirer  vue la fréquence des pluies s’annonçant au cours des mois d’octobre et de novembre. Toutefois, le Directeur Provincial de l’Office des Routes, Sylvain Atekilonga  dit avoir informé sa hiérarchie  pour des éventuelles interventions afin  de trouver des solutions idoines.

Félix Abossa depuis Kisangani

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.