Tony Mwaba à l’EP. Carmel de Goma : « Avril, un mois porte-bonheur pour l’enseignant congolais de la RDC »

0 Shares

Bonne nouvelle pour les NU de l’EPST de la RDC. Au moins 94 000  enseignants de leur seront payés  à la fin de  ce mois d’Avril en cours. C’est  une affirmation du ministre de tutelle Tony Mwaba qui l’a dit  à  ce vendredi 08 Avril en cours.  Plus de 1000 bancs ont été distribués et leurs problèmes seront analysés avant son retour à Kinshasa. Une séance du travail est prévue pour cette cause.

Aussitôt arrivé atterri à l’aéroport de Goma ce vendredi 08 Avril 2022 par  le Conseiller ¨Principal  en charge de l’EPTS du Gouverneur  Militaire Constant Ndima,  le Ministre de l’Enseignement Primaire, Technique  et secondaire s’est dirigé au Gouvernorat de la province pour présenter ses civilité à l’autorité provinciale. Il a été aussi accompagné par une forte délégation des élus Nationaux du Nord et Sud –Kivu dont Patrick Munyomo,  figure emblématique des élus  de Goma qui a fait de son mieux,  au travers ses plaidoyers que de centaines de nouvelles unités commencent à percevoir leur  salaire mensuel d’ici fin avril, une corroboration  du ministre de l’EPST .

il a plainté un arbre à Carmel/Goma

Il tant sa main à tous pour avancer son secteur

Pas d’école sans banc en RDC

C’est la raison de plus que Tony Mwaba a dévoilé son agenda à la presse locale car il est là, c’est pour  faire un Etat de lieu de son secteur de l’EPST  et  savoir comment  y apporter des solutions  idoines avec bien attendu l’appui de ses partenaires dont le Gouvernement Provincial, les élus du peuple et les Organisations Non Gouvernementales.

Pas d’école sans banc en RDC

Pas de commentaire!

Peu après, Tony Mwaba, le surnommé Warriors  pour ses actions concrètes  s’est dirigé avec le Général de Brigade, Sylvain Ekenge,  le patron de l’EPST au Nord  pour lancer officiellement la campagne d’appui à la pérennisation  de la gratuité de l’Enseignement primaire connue sous le nom de ‘’ une bonne politique pour nos écoles ’’.

Selon notre source, ce programme  est financé par le Fonds de promotion de l’Education et de la Formation. Le Ministre Tony Mwaba en dit plus : «  Nous venons d’assister à la cérémonie  de la remise officielle de 1000 bancs au Nord-Kivu , d’autres 1000 seront  donnés  en province du Sud-Kivu. Les PROVED vont continuer à les distribuer dans des écoles qui en ont besoin » a-t-il souligné après  avoir procéder à ce don symbolique à l’Ecole Primaire Carmel de Goma.  Le Ministre Tony Mwaba et ses collaborateurs ont  poursuivi leur activité de ce jour en plantant des arbres  dans le cadre d’une politique  dénommée ‘’ Le Jardin Scolaire’’.

lui avec le Gouverneur Militaire Constant Ndima à Goma

Il  entretient une parfaite collaboration avec des élus

A la question de savoir comment évalue-t-il  la collaboration  qu’ils ont entreprise  avec certains élus nationaux dans le domaine de l’EPST ? Le Ministre Mwaba  a salué cette franche collaboration en son ministère et les élus du Nord-Kivu, il a avancé le cas particulier  de lui et l’honorable Patrick Munyomo, qui selon lui : «  permet de relayer  tous les problèmes  de la base  vers   les autorités compétentes  pour des solutions appropriées » a-t-il expliqué.

Pas d’école sans banc en RDC

Que du bonheur pour l’enseignant congolais

Le Ministre de l’EPST a affirmé que le mois d’avril en cours, est un mois du bonheur pour l’enseignant congolais de la RDC. Une confirmation qui vient soulager  la tension  montée d’incran   des certains syndicats  des enseignants  qui dénonçaient la problématique de Nouvelles Unités.  Qui ces derniers font déjà plusieurs années de services loyaux rendus à la nation , mais sans être payés , moins encore considérés  comme tels. Ainsi , il annonce publiquement que  94 000  enseignants NU  jadis, seront payés  à la fin du mois d’avril en cours. Il l’a dit en ces termes : «  c’est un problème qui est déjà résolu car nous avons identifié des Nouvelles Unités  dans des écoles qui fonctionnent normalement. La deuxième vague, c’est dans des écoles fonctionnant sans arrêtées  et la  troisième vague, c’est  dans des écoles fonctionnant avec des faux arrêtés ministériels »  explique-t-il en poursuivant parce que, ce sont des écoles  malgré tout, nous allons régulariser  leurs cas. Il y a donc une mécanisation à trois vague –t-il renchérie.

Un dialogue franc pour bouger les lignes

Le Ministre Tony Mwaba prévoit également dialogué avec  les Syndicats des Enseignants dans le but de palper du doigt la réalité  ainsi que les défis  gangrénant  le secteur de l’EPST au  Nord et Sud-Kivu.    Une rencontre est prévue pour ce samedi au Collège Mwanga de Goma.

Norbert Mwindulwa

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.