Rutshuru : Nyakakoma de nouveau, sous contrôle des FARDC

Les FARDC en action


Trois zones jadis occupées par le Mai mai  du groupe Charles, au sud du lac Edouard,   sont de nouveau contrôlées par les FARDC.  Sont-là, les premiers résultats des opérations  commencées depuis cela deux semaines  dans ces secteurs.  Seulement, les représentants des pêcheurs dans cette partie de la province du Nord-Kivu se disent très préoccupés  de leur sécurité.
La semaine passée, les secteurs de Kapuku, Kamuhororo, Kibahari peu avant  occupés par le Mai mai Charles dans  les environs de la pêcherie de  Nyakakoma sont passés  de nouveau sous le contrôle de l’armée régulière.  Ces informations sont confirmées par les représentants des pêcheurs locaux. Pour eux, la zone vient de nouveau retrouvée sa tranquillité. La pression exercée par les FARDC sur cette milice   a également forcée la libération  de  sept personnes qui ont été enlevée par ces  bandits de grand chemin précisent  nos source sur place. Quatre parmi les six pêcheurs Ougandais kidnappés le 22 mai dernier ont été par la même occasion  libérés. Quant aux  deux autres otages,  leur sort  reste mystérieux soulignent nos sources. Les pêcheurs plaident  à ce que les FARDC restaurent définitivement  l’autorité de l’Etat congolais  dans cette partie de l’est de la RDC dont mes Mai mai  avaient érigés leur bastion.  Il faut dire que  rien n’a filtré du bilan  de ces combats lancés fin mai dernier  dans zone située au Parc National de Virunga. Nous avons joint le major Ndjike Kahiko, le porte-parole de 34e  région militaire pour conforter nos sources, mais en vain. Toutefois,  des sources proches de service de la communication de l’ICCN confirment ces informations et promettent de nous en dire plus prochainement.
Norbert Mwindulwa

Input your search keywords and press Enter.