Nord-Kivu : Les adieux au Sénateur Pierre Lumbi Okongo par les Katumbistes ; un homme d’Etat au succès long comme le bras

 Les partis politiques de la Majorité Présidentielle  comme ceux de l’opposition, les  organisations de la  société civile ont rendu des hommages mérités à l’illustre disparu ce vendredi  19 juin 2020 à la place connue au nom de chez les ambassadeurs. Ils ont témoigné les qualités du défunt Pierre Lumbi dont la réussite,   la constance politique, l’écoute, l’honnêteté ainsi que  la simplicité. Un homme  traçant  sa vie entre la Société Civile, Organisations paysannes et la politique active. Ils soutiennent que,  Pierre est parti ; mais sa Philosophie politique  restera   à jamais.

les militants et autres politiciens de Goma lors de ces cérémonies aux ambassadeurs

La cérémonie du  deuil  de ce   grand politicien a pris des allures d’une fête, musique, à boire et à manger  étaient  à la porté de tous où la majorité des invités  ont été  habillés en noir et blanc et  commencé à placer  leurs derniers hommages déférents  à l’illustre disparu. Ils ont  tous  rappelé   les qualités de celui qu’ils ont considéré comme leur père politique pour les uns et  un homme d’Etat  de haut rang  aux qualités irréprochables pour les autres.  Père d’une grande famille biologique et politique, Pierre Lumbi  a  connu une vie sociale, biologique et politique rempli  d’augustes mémoires  pour ses compatriotes. Originaire du Maniema, Lumbi Okongo est né en 1950  dans une famille modeste. Le sexagénaire quitte la terre des hommes à 70 ans d’âgés.

le Coordonateur des Association et Mouvements Katumbistes au Nord-Kivu

Il a été un intellectuel de première heure

Le Défunt Pierre Lumbi et son Président Moise Katumbi, Photo d’illustration

 Il a étudié en secondaire en province du Sud-Kivu,  il va poursuivre ses études académiques au Burundi  peu avant d’aller à l’Université de Lion  en France  où il sera couronné d’une licence en Psychologie Clinique.  En 1978, le fils d’un cultivateur, Pierre Lumbi  va s’installer à Uvira au Sud-Kivu ainsi qu’à Bukavu en même,   il créant  une organisation de la Société Civile dénommée ‘’ la Solidarité Paysanne’’. Cette organisation sera le premier non gouvernemental Laïc au Zaïre. Dans son actif on notera qu’il a organisé d’autres structures telles que : « la Société Civile au Zaïre  et sa première organisation restera dans   cette Société Civile le plus longtemps que possible. 10 ans durant, Pierre Lumbi coordonnera plusieurs actions de la Société Civile  dite’’ Solidarité Paysanne’’ dont  les plaidoyers et développement social et économique des communautés paysannes  dans le Grand –Kivu et sur toute l’étendu de la RDC. C’est les cas de la Coopérative  Paysanne des Agriculteurs  et des éleveurs,  la Coopérative des réseaux des coopérative  FERCOOP et INTERCOOP, Le groupement des Femmes Paysannes  dit ‘’ UMOJA KWA WANAMKE WA KIVU’’  dans les provinces du Maniema et Nord et Sud-Kivu. Il va initier  la Coopérative des Planteurs des Cannes à sucre.  A Kinshasa  la capitale,  il a crée une chambre d’étude  afin de promouvoir et encadrer les artisans  des communes de Ndjili, Kimbaseke  et la création du Syndicat Paysan d’heureuse mémoire et un programme national d’Echange et de Formation des Paysans.

Une présence remarquable en politique

les jeunes Katumbistes au Nord-Kivu avec LIfo Fazili

 Par ailleurs, Pierre Lumbi Okongo fera une entrée remarquable en politique de notre pays.  En  avril 1990  alors que le Défunt Président de la République du Zaïre Joseph  Mobutu Sese Seko   se décide de libéraliser  les affaires politique au pays. Il sera noté que, c’est sur l’impulsion de  Pierre Lumbi que les Organisations non Gouvernemental  vont se constituer à une société civile dans le but de participer et peser  dans les bats encours sur la Démocratie, les Droits de l’homme et la Bonne Gouvernance.  Il sera lancés en Avril 1991, au centre BONDEKO de Kinshasa, les mouvements de la Société va s’engager pour la lutte  et l’organisation de la Conférence Nationale Souveraine. C’est alors que ces démarches  vont obtenir la participation de plus grand nombre des  délégués des  organisations de la Société Civile  que ceux des politiques, des institutions du Gouvernement et  des invités autres, Pierre Lumbi sera  le  chef de la délégation de la société civile du Congo  à cette conférence ouverte en Aout  1991  à  Kinshasa. La Dynamique de la Société Civile coalisée avec les partis politiques de l’Opposition, regroupés dans l’union sacrée de l’opposition  USSOR en sigle va donner dans cette Conférence Nationale Souveraine au point que les travaux vont être suspendus par le pouvoir du Président Désiré Joseph Mobutu.

l’honorable Saa Sita , Modérateur du Jour.

Initiateur des idéo                                               

 Ce Forum sera désormais un symbole de la lutte contre la dictature pour la démocratie. Pierre Lumbi va ensuite initié le Commuté Laïc de Coordination  pour que ces travaux soient repris.  Un groupement des laïcs chrétiens  va organiser une marche dénommée  de’’ l’Espoir’’ en date 16 février 1992. Il va désormais participer dans toutes les négociations politiques du pays dont palais de marbre 1, 2 et celui du palais du peuple. Au sortir de toutes ces négociations, Pierre sera remercié d’un poste du Ministre national de la Santé  Publique et Affaires sociales  dans le gouvernement   d’Etienne Tshisekedi wa Mulumba. Ce gouvernement est le résultat de la Conférence Nationale Souveraine d’Aoute 1992. Après le Départ du Président Désiré Joseph Mobutu dans les années 1996, il va disparaitre de la scène politique.

Il est revenu sur la scène

 Il va par la suite réapparaitre avec le règne de Joseph Kabila  où  il sera nommé comme son conseiller en charge  des questions stratégiques  et participe aux dialogues inter-congolais en Afrique du Sud. Après le cessez-le-feu entre les protagonistes, il va créer le Mouvement Social,  un mouvement social de masse des leaders de la Société civile  pour leur engagement en politique  du pays.   Il sera transformé à un parti politique dit Mouvement Social pour le Renouveau MSR en sigle en 2005.  En 2006  ce parti politique  va  aux élections par le génie et stratégies de Mr Okongo Lumbi,  il va obtenir plus de 40 députés nationaux  et deviendra la deuxième force politique de  la Majorité Présidentielle. Il  sera de droit nommé Ministre d’Etat  et Ministre des travaux publics  et infrastructures  et va céder ce poste pour devenir le Conseiller Spécial du Chef de l’Etat en charge de questions sécuritaires. Il va  alors démissionner de ce poste en 2015 pour l’opposition politique.  A cette époque, il a été parmi les personnalités qui se sont opposées  au troisième mandat de l’ex-président Joseph Kabila aux côtés de Moise Katumbi. Pierre Lumbi  a fini son parcours politique comme Secrétaire General du parti politique Ensemble pour la République, cher à Moïse Katimbi.  Pierre Lumbi  Ministre plusieurs fois  dont les infrastructures, poste et  télécommunications,  affaires étrangères. Il a aussi initié le programme Cinq chantiers de la République  et même l’Université de Goma. Il   laisse  derrière lui,  une veuve et plusieurs orphelins.  Il est mort de suite d’une courte maladie ce 14 juin 2020 à Kinshasa.

Norbert Mwindulwa

Input your search keywords and press Enter.