Grand Kasai : Vers l’enclavement de la ville de Mbuji Mayi au Kasaï Oriental

0 Shares

Difficiles  accès dans l’espace du Grand Kasaï, dans la province du Kasaï orientale, précisément à Mbuji Mayi. Avec plus de 3 millions d’habitants, la province Kasaï Orientale  est au stade actuel privé de plusieurs infrastructures  dont les routes, aéroports,  les voies ferroviaires et fluviales  pouvant faciliter son désenclavement.  Arriver et quitter la ville de Mbuji Mayi pour rejoindre une autre province de la RDC   devient un  véritable casse-tête.

Pas de commentaire!

Au total, 4 voies     des transports peuvent être utilisés  pour atteindre la province du Kasaï Orientale, c’est notamment l’aérienne à partir de l’aéroport  de Bipemba à Mbuji Mayi, la ferroviaire à partir de Mweneditu  et fluviale en quittant la Bieffe de Ndomba dans  le territoire de Kabeya Kamwanga  ainsi que la route, via la Route Nationale Numéro 1   reliant la ville de Boma-Matadi- Kinshasa.  Celle de Kenge-Tshikapa –Mbuji Mayi –Likasi et Lubumbashi.

no comment!

Des routes, abimées 

Selon nos sources, cette voie se trouve dans un Etat de délabrement total  et  rend difficile  la circulation traditionnelle des usagers ainsi que  de leurs biens  sur  ce tronçon routier.   Difficile également d’atteindre le Kasaï Orientale par la voie Ferroviaire  dans la mesure où  le train de la Societé Nationale de Chemin de fer du Congo  en sigle SNCC  à partir de Mweneditu  et cela, suite aux difficultés liées au manque des locomotives  et bus de train  passager.

L’aéroport n’est épargné

Du côté de  la voie aérienne,  au-delà  du mauvais état de la piste aéroportuaire de  Bipemba, seules deux compagnies d’aviation   opèrent  d’une manière occasionnelle  suivant les itinéraire Kinshasa-Lubumbashi et vice-versa.

Utiliser le Fleuve, un parcours du combattant

La Voie Fluviale partant du Bieffe de Ndomba rencontre plusieurs obstacles sur ses parcours. Des sources sûres, un armateur qui a tenté s’engager à ouvrir cette voie, a dû suspendre  le trafic. Si des congolais sont confrontés à toutes ses difficultés pour  les allers  et retours  au Kasaï Orientale  que dire encore de la marchandise étant donné que , cette province  reste dépendante de toutes et en  tous en  République Démocratique du Congo.

Kingi Kabala  depuis Mbuji Mayi 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.