Goma : La LUCHA porte plainte contre le commandant de la ville

Quatre militants de la Lucha ont porté plainte  ce lundi 10 septembre à l’auditorat militaire  garnison de Goma  contre le commandant  de la police ville de Goma et deux de ses collaborateurs. Ces jeunes pro démocraties veulent que, ces officiers de la Police Nationale Congolaise puissent être étendus pour  coups et blessures, arrestations et séquestrations  des manifestants  lors de marche pacifique de la LUCHA  tenue le 03 septembre encours. En rappel,  Il ya quelques mois, la LUCHA avait  déposé  une plainte semblable à l’auditorat militaire de Goma sans avoir gain de cause. Interrogé si cette plainte pourra à aboutir  cette fois-ci,  Juvénal Kombi répond «  notre vœux est réalisé car nous souhaitions  mettre la justice à l’épreuve face aux actes  criminels que le commandant Job Alissa Alain, il a dirigé ses hommes de troupe contre  les manifestants pacifiques et il a passé lui-même à l’acte des tortures » explique-t-il en poursuivant qu’ils ont trouvé que ces faits ne peuvent pas rester impunis par la loi de la RDC. Ces derniers ont saisis à cet effet l’auditeur supérieur  et l’auditeur militaire garnison de Goma pour qu’ils répondent de leurs actes. Kombi avance que,  le fait que , certaines autorités font à ce que, ces policiers échappent aux sanctions les qu’ils ont eu,  beaucoup d’intelligences pour contourner cela. Cette fois-ci,  ils ont accusé aussi l’entourage de Job Alissa,  des hommes avec lesquels ils ont posé ces actes  qu’ils qualifient des criminels contre les manifestants pro démocraties de la LUCHA.  L’affaire reste donc à suivre.
Norbert Mwindulwa

Input your search keywords and press Enter.