RDC-Nord-Kivu : Les Panafricanistes de Wakanda en réflexion pour exiger la justice pour tous et égalité des races au monde

Les Panafricanistes  de la RDC se sont réunis  ce samedi 24 octobre 2020  à Goma pour réfléchir sur leur situation  actuelle de race noire au  monde.  Selon  Prosper Bugoma, Directeur Pays de  ce mouvement en RDC, c’est une journée de réflexion  pour réclamer  l’excellence des Noirs dans le monde entier. «  Nous sommes les Wakanda , un mouvement Panafricain  et discutons ce jour  au tour des sujets  qui hantent nos cœurs  dont le racisme que nous inflige nos frères de la race blanche »  dénonce-t-il en continuant  que,  nous n’allons pas  nous transformer à  leurs ennemis , mais plutôt, nous exigions une justice interconnectée et une égalité de chance pour toutes les races du monde.

Prosper Buguma et Bernard, deux Panafricanistes en photo souvenir du jour à Goma / DRC

Le racisme existe bel et bien

 Selon ce responsable, les blancs méprisent les noirs  et n’apprécient pas aucune avancée des noirs. C’est la raison pour laquelle, Prosper Baguma  s’inscrit à faux pour la vengeance mais  plaide pour une justice juste et équitable. Il a appuyé son idée  avancée par l’exemple typique de la découverte d’arthémisia  du Docteur  Jérôme Munyangi   qui selon lui a été boudée par les blancs qui gèrent le monde. Cela, pour la simple raison  que Jérôme Munyangi est un africain de la race noire qui fait  une découverte   hors paire. «  les molécules crée par le Dr Jérôme Munyangi   comme ,   le  remède de la COVID-19 a été refusé   d’être validé par  les blancs  parce que,  tout simplement qu’il est noir »  insiste-t-il  en appelant leurs pairs noirs ’Africains et de partout au monde à  ne plus  se négliger  car dit-il, nous sommes puissants  , forts  de nature et sommes intelligents. Prosper Bugoma  a donné l’exemple de Nelson Mandela, Thomas Sankara, Barack Obama,   Thomas Sankara  qui sont gravés dans les mémoires des blancs pour ce qu’ils ont donné au monde.  Par contre, le Projet Wakanda  a été ce jour à l’honneur  de Bosman  qui a joué un  film  imaginaire  au centre  de l’Afrique, précisément au Nord  de la RDC.  Il soutient qu’il  y a une lumière  qui éliminera   et réunira tous les noirs  du monde  entier.  Prosper a ajouté que, l’obstacle  pour les noirs reste  le racisme par ricocher, leurs œuvres sont négligées  et rejetées malgré leurs pertinences.  Il a fin par rappelé que,  l’égalité  des races et  la justice  pour tous est le vœu  le plus ardant  des Wakanda.

Guellord Risasi  

Input your search keywords and press Enter.