Nord-Kivu : Le Sénateur Jean-Pierre Kibaya Munembwe accompli parfaitement ses devoirs parlementaires

Ses vacances ont duré un mois en lieu et place de 3 mois  suite aux particularités de cette  législature constituée généralement par  l’installation du bureau définitif  du Sénat  et d’élaboration  des règlements d’ordre Intérieur du Sénat. Il a rencontré sa base électorale et ont discuté sur la politique du moment, le social de la population et l’éradication  de la Maladie à Ebola. Il a fini par affirmé que le ministre Provincial Fatou Hassan est leur fille de Walikale.

l’honorable Jean-Pierre Kibaya Munembwe explique le contours de ses vacances parlementaires dans le Nord-Kivu

« J’ai  rencontré certains grands électeurs pour récolter les préoccupations de la population du Nord-Kivu, mais aussi le Gouverneur de la Province Carly Kasivita dans le même but. Ce lui de s’enquérir des problèmes généraux  de notre province afin de chercher  les voies et moyens pour en trouver des solutions plus durables  »déclare-t-il.  Il l’a dit ce samedi 14  septembre en cours lors d’un point de presse organisé  à sa résidence  à Goma.  L’honorable Jean-Pierre Munembwe  rentre donc à Kinshasa,  en homme comblé d’avoir achevé  ses tâches parlementaires. Il en  dit plus  «  je suis venu il  y a presqu’un mois et j’ai eu à avoir  certaines  autorités de la province notamment ma base électorale , qui sont les députés  provinciaux,  qui pour la plupart étaient aussi en vacances parlementaire » s’explique-t-il en soulignant qu’il a pu saisir le président de cet organe délibérant de la province, l’honorable Abinshunti  Seninga Robert , son vice-président, Jean-Paul Lumbulumbu et les quatre  présidents des commissions de cette Assemblée. Ils l’ont briefé  des problèmes qui rongent la population du Nord-Kivu notamment l’insécurité et la Maladie à Virus Ebola, qui visiblement trouve solution peu à peu.

Il rentre en  homme qui a   rempli  de sa mission

 L’honorable  Jean-Pierre Munembwe ne sait pas limiter  à ces autorités, il est allé voir certaines couches de la population afin de s’imprégner de leurs situations  et aussi voir des  quelles mesures,  il peut formuler  des plaidoyers dans la Chambre Haute du Parlement National  dans le but trouver  des solutions  efficaces  dans un bref délai. «  Je n’ai pas baissé les bras pendant cette courte période, j’ai eu avoir les amis de la presse, ils m’ont édifié de par leurs questions sur tous les problèmes qui préoccupent notre provinces, ce soir, j’ai un agenda surchargé avec des rencontres  des concitoyens  pour savoir plus  sur  ce dont l’ont peut faire lors de la session budgétaire va commencer ce 15 septembre 2019  afin que leurs problèmes trouvent compte  dans ce prochain  budget qui sera fixé » a-t-il insisté. Donc, le Sénateur Jean-Pierre Munembwe a été redevable  à ses électeurs, constitués par les grands électeurs  qui sont les députés provinciaux. Un véritable motif de soulagement  pour  ce représentant du peuple au  haut plus niveau des instances politiques  de la République Démocratique du Congo. Par ailleurs, les journalistes ont voulu savoir si le Sénateur Munembwe a joué son rôle  d’un sapeur-pompier  pour réconcilier les filles et fils de Walikale sur la question de l’ originalité  du Ministre Provincial Fatou Hassan, qui divise l’opinion des certains  ressortissants  de ce territoire dont  lui-même  en fait partie ?.

Fatou Hassan est notre fille de Walikale

 Le Sénateur Jean-Pierre soutient que, ce problème est plus politique que social et Madame le Ministre  Provincial Fatou est la fille de leur fille de Walikale. Elle a du sang de leur territoire quoi qu’elle grandi  ailleurs pour des raisons académiques. «  Ce sont les parents qui disent que quelqu’un est de tel coin de notre pays et personne n’a choisi d’être ni dans ce pays moins encore dans son territoire, cette femme est la fille de notre sœur de Walikale, elle porte notre sang et nous en sommes fier » déclare-t-il en précisant que Fatou Hassan est la fille de la sœur est née du président de la communauté Kano  à Goma,  que tout le monde connait bien. Donc arrêtons des spéculations, elle fait partie du parti politique  AARC et, est fille de Walikale. Elle a rempli des critères pour devenir ce qu’elle est à ce jour.  Le Sénateur  a fini son mot en disant qu’il est disponible  et disposé à recevoir toutes les préoccupations de la population de notre province et d’en chercher des pistes des solutions.

Norbert Mwindulwa

Input your search keywords and press Enter.