Goma : L’honorable Mathé Kambale Mathieu se décide de suspendre ses prestations à l’Assemblée Nationale

 L’élu  national  Mathé Kambale est l’homme  le plus malheureux des Députés. C’est pourquoi, il a décidé depuis hier  jeudi 28 novembre 2019  à Kinshasa de suspendre  sa participation professionnelle en tant que député national au sein de l’Assemblée Nationale de la RDC. Une manière  pour lui,  de   conforter  et compatir ensemble de la  souffrance de sa base électorale tués chaque jour à Beni.

 L’honorable Kambale Mathé  parle de sa déception   lorsqu’il a atterrie à l’aéroport International de Goma : «  J’ai été élu en territoire de Beni et chez moi, on est en train de tuer mes frères et sœurs chaque jour  et je suis impuissant  d’arrête    ce festival des massacres  qui ne  dit pas son  nom » s’explique-t-il en ajoutant  qu’il ne peut plus rester en train de siéger à l’hémicycle moins encore  de profiter des avantages liés à ma profession de député national.

Il est très décidé de ne plus siégé si rien ne change

 Cet élu du territoire de Beni  dit vouloir d’abord aller  enterrer ses électeurs  et si la guerre ne finit pas, il compte mourir avec les tiens, une manière pour lui de faire respecter la parole qu’il avait donné à ses électeurs : «  j’ai eu le mandat de ceux qui meurent aujourd’hui, à ce sujet, j’ai vu le président de la République, son chef de cabinet  et même la présidente de l’Assemblée Nationale, le Chef d’état-major des FARDC, le Premier Ministre  pour en discuter afin de trouver des solutions durables, mais elles tardent à venir » regrette-t-il en  soulignant que, c’est la raison pour laquelle, il suspend temporairement ces  prestations  afin de subir  de douleur ensemble avec  sa base.

Il va jouer au leader influenceur

 En retournant dans son terroir, l’honorable Mathé  pense qu’il pourra être utile à nos forces armées dans le but d’influencer la collaboration  des FARDC et la population de Beni  pour bouter hors d’état de nuire  la paisible population de territoire de Beni. Ce député sais bien que beaucoup de gens vont le considérer comme un malade mental, mais  il s’en fou car tout le bonheur qu’il avait déjà à Kinshasa provenait de ceux-là ’ils l’avaient élus. Il a fini par appelé sa base d’Oicha à la résistance farouche car en ce moment de malheur, elle ne doit pas  baisser leurs bras.

Norbert Mwindulwa

Input your search keywords and press Enter.