RDC : La communauté Nyanga de Walikale prévient le Ministre de l’ESU sur ses combines voulant remplacer leur fils à la tête de l’UNIGOM et cela au profit d’un frère tribal du Ministre Nzangi Butondo

Dans une lettre de dénonciation datant du  17 juin 2021 à Goma adressée au Premier ministre, la mutualité des ressortissants de Walikale dite ‘’Bunakima ‘’ dénonce et met en garde le ministre de l’ESU , Nzangi Butondo  pour une tentative de remplacement du Recteur de l’UNIGOM, le Professeur Ordinaire  Munyanga.  De ce fait ,  le Président de cette communauté à Goma  exprime son inquiétude  en ces mots :  «  c’est avec amertume que nous avons appris par des sources officieuses des manœuvres que joue l’Excellence monsieur le Ministre de l’ ESU ,suite à ses calculs tribalo-ethniques » dénonce-t-il  et d’affirmer qu’il  songe déjà au remplacement du Recteur de l’ Université de Goma  sans aucune raison  valable.

Ils ont confirmé cette assertion  pas leurs enquêtes

 

Après avoir reçu cette malheureuse nouvelle, nous sommes descendus sur terrain pour investiguer afin de savoir de ce qu’on lui reproche, nous n’avons trouvé personne pour témoigner. C’est par après que nous avons compris que le ministre de l’ESU veut mettre un nouveau Recteur qui sera de sa communauté et son obédience pour vouloir discriminer d’autres communautés a dénoncé tout haut  Eli BITEKO NZUKI, Président de la communauté Bunakima.   La Mutualité des Ressortissants de Walikale/ Bunakima demande par ailleurs au Premier ministre de peser son poids pour empêcher cette manœuvre entreprise par le  Ministre de l’ESU, Muhindo Nzangi   car c’est  le  seul moyen  de sauvegarder la paix sociale et la concorde  au sein de l’Université de Goma : « Nous demandons votre implication personnelle  pour empêcher toutes démarches qui visant à contredire la vision du Chef de l’Etat de lutte contre le tribalisme et la discrimination. Nous mettons en garde le ministre de l’ESU et lui demandons de cesser avec cette politique tribalo-ethnique au sein des Etablissent de l’Etat Congo  a-t-il  souligné dans son adresse à la presse. Notons que , le tribalisme est l’un des cancers  qui tuent la province du Nord-Kivu à petit feu.  Permettre au  Ministre Nzangi de concrétiser son action, c’est serait un début des événements malheureux au sein de l’UNIGOM pourtant   la paix y règne  depuis un certain temps avec  la présence du Recteur Munyanga.

Norbert Mwindulwa

Input your search keywords and press Enter.