RDC- Kinshasa : L’honorable Josué Mufula dénonce l’escroquerie entretenue par les sociétés de télécommunication à l’encontre de son électorat

AIRTEL et toutes ces Sociétés de Télécommunication ne doivent pas continuer à escroquer l’épargne de la population congolaise sous le regard complice de l’Etat congolais dit de droit et surtout en ces temps  difficiles de la Crise socio-économiques  due à la Pandémie COVID-19.  Il a déposé   ce 07 juillet 2020  une question orale avec Débat au Parlement  de la RDC. Il a prévenu également son interlocuteur  si rien n’est fait il va aller  pousser sa préoccupation très loin.

Selon l’élu de Goma ,  sa base électorale se lamente  de la qualité   de service offert  par cette société  de Communication dit’’ AIRTEL CONGO’’ : «  mes électeurs de Goma se lamentent du fait de la surprise désagréable  du réseau de communication AIRTEL qui a haussé subitement  ses tarifications  de prix de communication »  dénonce-t-il en poursuivant  qu’en dépit  de ce temps de crise  socioéconomique  due à Coronavirus plongeant ainsi la population congolaise dans l’émoi. C’est une raison de plus  qu’il a poussé  à  déposer,  ce  mardi  07 juillet  2020  au Bureau de l’Assemblée Nationale, une Question Orale avec Débat. À ce Sujet,  une question adressée au Ministre en Charge des PTNTIC… L’ARTPC, qui selon  cet homme d’Etat  et l’un des cadres  de la Plate-forme  politique FCC,  doit pleinement jouer son rôle.

L’honorable Mufula  ne compte pas baisser les bras

 L’honorable Josué Mufula  soutient que : « trop c’est trop ! S’ils ne se rachètent pas très,  très vite,  Je vais passer bientôt à un autre moyen parlementaire le plus contraignant. » Prévient-t-il. Il a fini par se poser certaines questions à ce sujet  dont : «  pourquoi une telle escroquerie  à l’encontre du peuple congolais  et une kyrielle  des messages inutiles qui importunent  tout de même ?,  pourquoi ARPC semble complaisant  dans la régulation ? Quel est réellement son rôle ? Pourquoi les SIM de Swap  de réseaux de télécommunication  se font  dans la rue par de petits vendeurs » ? Voilà autant  de questions qui ont conclu   la lettre de l’honorable Député National, élu de Goma, Josué Mufula Juve.  

Norbert Mwindulwa

Input your search keywords and press Enter.