Nord-Kivu : L’Etat de siège avance à pas de tortue, mais beaucoup restent à faire pour se débarrasser de l’Insécurité en province

L’Etat de Siege décrété pour le Nord-Kivu  et l’Ituri est de nouveau  prorogé pour 15 jours par une ordonnance présidentielle signée  le 21 juin 2021 à partir de Goma par le Président de la République, Félix Tshisekedi.  Ce rallongement  a  siccité  des  réactions des acteurs de la Société Civile  Urbaine de  Goma.

Ces derniers reconnaissent   certaines avancées significatives, mais ils pointent également  certaines faiblesses enregistrées dans la ville de Goma et la province du Nord-Kivu en somme. L’un de ces acteurs dont Vicard Batundi, note et salue  la reddition  et la volonté manifeste    des certains  chefs de groupes armés  à déposer les armes  comme une des grandes avancées de cet Etat de Siege  tout en fustigeant la montée de l’insécurité  dans la ville de Goma  caractérisé par des cas de vol à main armée et des assassinats  ciblés dans le Nyiragongo e à Rutshuru  ainsi que des Kidnappings   : «   les autorités gérants  de l’Etat de siège , commençant par le Gouverneur Militaire , les maires des villes, les bourgoumestres  ainsi que les administrateurs du territoires  sont déjà  installées, la deuxième avancée, il y a déjà  cette volonté manifeste des groupes armés, qui n’ont pas  voulu attendre la force  foudroyante des FARDC et mêmes certains rendus auprès des AFRDC » explique-t-il en soulignant que voilà , les quelques avancées  notées  par rapport à cet Etat de Siège .

Les Défis de l’Etat de Siège  

Par ailleurs, Vicard Hangi Batundi a aussi relevé  de faiblesses liées à l’Etat de Siege. A cet effet, il a fait mention de la recrudescence de l’insécurité dans la ville  et province du Nord-Kivu où le phénomène 40 voleurs  prend des allures inquiétantes,  la justice populaire refait la surface. Cet acteur soutient que l’Etat de Siege a pour but primordial de mettre fin à l’insécurité   dans la province  et y imposer la paix, mais cela tarde à venir  vue  les nombres des cas de l’insécurité enregistrés çà et là.

Norbert Mwindulwa

Input your search keywords and press Enter.