Nord-Kivu : L’Eglise du Christ au Congo au chevet de 300 ménages des sinistrés du volcan Nyiragongo

Ils ont bénéficié des sacs de farine de Maïs,  de haricot, d’huile de végétale,  du sel de table, une couverture pour se protéger des intempéries ainsi que  d’un kit  des objets de  la cuisine. Ils , sont des sinistrés du volcans Nyiragongo  qui ont été victimes d’éruption de Volcan  Nyiragongo le 20 mai dernier dans une partie de la ville de Goma et le territoire de Nyiragongo.  Les bénéficiaires n’avaient qu’un seul mot dans leur bouche ‘’ merci’’

L’Eglise du Christ au Congo, l’ECC en sigle n’est pas restée indifférente  face à leur situation, c’est pourquoi   elle a  consulté  l’un de ses partenaires  pour  vouloir atténuer leur situation.  Monseigneur Mbala, le responsable de l’ECC au Nord-Kivu revient sur la motivation de cet acte qu’à poser son église pour cette population nécessiteuse  : « nous sommes MERU, un programme d’urgence  au sein  de l’ECC et nous ne devons pas rester indifférents , c’est pourquoi  nous posons cet acte pour 300 familles qui ont tous perdus durant cette éruption volcanique » déclare-t-il en ajoutant que leur kit est composé de deux sacs de  25 Kilos de semoules de Maïs  , un sac de haricot de 20 Kilos, trois casseroles, quatre gobelets  , quatre assiettes , une couverture , un bidon de 5 litres d’huiles vegetale, et deux box du sel. Ce don a été financé par les partenaires de l’ECC, c’est l’église Mennonite  Central Commitee   qui a mis la main de sa poche pour atténuer tant soit peu  les difficultés  de ses sinistres  qui n’ont ni à manger moins encore où dormir.

Le MCC ne fait que son travail  

Le représentant pays de  MCC en RDC et en Angola, le professeur Mulanda Djimmy Djuma  dit avoir accepté l’appel de l’ECC car  c’est le domaine dans lequel ils évoluent, l’humanitaire  afin d’aider les survivants du Volcan Nyiragongo dans le Groupement de Bakumu et le quartier de Buhene  et Bugeragera. Pour ce responsable, la vulnérabilité des sinistrés a été le tout premier critère  de son organisation pour s’être aligné sur la  liste  des potentiels bénéficiaires  entre autres les ménages ayant perdu complètement leurs  maisons  , consumées par la lave du volcan Nyiragongo ,  les personnes de troisième âge , les femmes enceintes  ainsi que celles possédant des enfants fragiles. Une sélection qui a été faite sur base de la diversité ethnique, religieuse et cela sans tenir compte des sexes.

Ils disent tout haut merci

Les bénéficiaires ont unanimement  remercié  et salué l’acte posé à leur faveur. C’est le cas de madame  Esther  Kamariza, mère de deux enfants  et  ex-habitante de Buhene, un quartier  consumé par le volcan  : «  le mot me manque, je ne peux que dire merci beaucoup  à ECC et MCC et que Dieu les bénisse car en ce moment, nous avons tous perdus et  tout devient important pour notre survie »  déclare-telle.  Notons que,  les  bienfaiteurs ont rappelé aux bénéficiaires de ne pas vendre  ce don car il a été donné par amour pour les sinistrés  et ce sont eux qui doivent réellement en profiter et cela sans aucune condition lucrative.

Mérite Bahogwerhe

Input your search keywords and press Enter.