Nord-Kivu : CONGO ASTRAL COMPAGNY débute ses activités en province

 La  compagnie  de  gardiennage CAC lance officiellement  ses activités  ce vendredi au Nord-Kivu. C’est  son  Administrateur Directeur Régional  Jean-Luc Nyembo  qui l’a dit  à la presse. Cette  SARL, CONGO ASTRAL COMPAGNY à ses particularités qu’elle veut mettre au profit  des Kivuciens. Elle ouvre ses portes  au quartier le Volcan, avenue la corniche, no 34 dans la commune de Goma.
C’est au cours d’un pont de presse que l’Administrateur Directeur Régional de la société   Congo Astral Compagnie CAC en sigle  a annoncé ce vendredi 16 novembre encours  le lancement effectif de ses activités dans la ville de  Goma en particulier et  la  province du Nord-Kivu en général.  Jean –Luc Nyembo, l’Administrateur Directeur Régional zone Est de CAC éclaire l’opinion  sur son entreprise « c’est une société des droits congolais spécialisée dans la sécurité  et la protection, la gestion et   la prévention des risques afin d’assurer la sécurité des biens et de services » explique-t-il et d’ajouter que la CAC est repartie dans deux pays Africains  notamment la RDC  et la Zambie. Cette société de gardiennage hors pair, est une entreprise  de portée internationale avec une main d’œuvre qualifiée et professionnelle. C’est depuis cela 5 ans qu’elle  développe un concept de surveillance humaine innovante. Sa conception de la sécurité repose  sur la maitrise des facteurs des risques  et sur la gestion d’un ensemble de paramètre capable de créer  un environnement vecteur  de sécurité.  La vigilance et la protection restent ses critères de base tout en proposant des équipes qualifiées  et une opération de sécurité  adaptée aux besoins spéciaux. Jean-Luc Nyembo en revient «  La CAC fournie ses services  déjà  dans différents sites  dont la province du Katanga où est implantée la direction générale, dans le Lualaba, dans la ville province de Kinshasa et ce jour, à Goma » déclare-t-il en poursuivant qu’elle a  des ambitions de s’étendre dans toutes les provinces de la RDC.  Cette société de gardiennage sécurisera ici au Nord- Kivu, des bureaux,  des entrepôts, des résidences, des concessions agricoles, pastorales et des sites miniers. La spécificité  des services dont la  Congo Astral Compagnie  offre  à ces potentiels clients sont entre autres: une gamme variée de 16 services selon les besoins de ses clients en sécurité. La diversité et la multiplicité de ses client l’a conduit  à  répondre à  offres très spécifiques.
Une société avec ses spécificités
L’administrateur Directeur régional  met en vitrine leur  spécialité « la sécurité minière, électronique des quelques véhicules et de personnel par GPRS, de clôture,  des systèmes d’alarmes et installation, l’officier de sécurité  des maîtres-chiens  et actions armées » énumère-t-il. Il précise que,  pour l’action armée, c’est à l’étranger qu’elle l’offre étant donné que cela  n’est permis en RDC.  Cette nouvelle-née en sécurité dans la province du Nord- Kivu devra offrir également  des sécurités en escorte des convois, les produits CCTV et surveillances, des banques, les gardes du corps et la protection  VIP,  la sécurité évènementielle, le contrôle d’accès biométrique, l’automatisation des portes, les systèmes d’alarmes incendies  et la consultance pour les risques.   Pour son personnel,  il a un personnel équipé, formé et mieux motivé. Ce personnel sera surveillé sur base  horaire par ses superviseurs.
Son  recrutement est  professionnel
Parlant du recrutement au sein du CAC, cette entreprise de protection et surveillance a l’alternance des qualités  entre les géants de la sécurité de l’entreprise. Ses gardes portent  un uniforme de la haute qualité. Avant le recrutement, le service de ressource humaine CAC interroge le passé  du futur employé avant son engagement afin de se rassurer sur son profil idéal. A en croire notre source, beaucoup est vétérans des forces armées dotés de la capacité de fournir des premiers au cas en cas de problème. La CAC exige aussi qu’un candidat soit éduqué et ait une expérience  avérée, l’âge approprié, les conditions physiques parfaites dans le but de le motiver et le promouvoir dans ce domaine. Elle demande aussi de posséder d’un certificat  de formation en sécurité, être lettré et avoir la connaissance parfaite  de l’ordinateur tout en sachant lire et écrire le français. Communiquer en français et  savoir parler des langues vernaculaires est obligatoire  dans le secteur opérationnel. Par ailleurs, les superviseurs doivent connaitre l’anglais et le français. Il y a aussi un programme de remise à niveau qu’offre CAC  à son personnel. Il faut dire que CAC SARL  est installé en RDC depuis cela 5 ans  et son directeur Général s’appelle  le Député Yannick Lumbu Ngoyi de la nationalité congolaise.
Norbert Mwindulwa

Input your search keywords and press Enter.