COVID-19 au Nord-Kivu /Goma : Nos frontières, poreuses et des violations des mesures d’isolement de la ville, remarquées sur plusieurs postes frontaliers de la province

 Celles-ci sont observées depuis l’annonce  du Chef de l’exécutif provincial il y a de cela quelques semaines. Ces  non respects  de consignes  sont commis en complicité avec certains agents  de l’état placés aux différents points d’entrées et sorties de la ville de Goma. La Société Civile exige le renforcement des dispositifs sécuritaires le long  de la zone neutre entre la RDC et le Rwanda pour en finir.

Ces dites violations d’isolement de la ville de Goma sont caractérisées par  des entrées et sorties clandestines entre notre pays , la RDC et la République Rwandaise par certains Congolais qui s’expriment mieux en Kinyarwanda.  Des sources de la Société Civiles confirment ces informations. Elles révèlent que  ce sont  certains éléments indisciplinés des FARDC, de la PNC, de l’ANR, la Migration  de deux pays qui en favorisent.  Par exemple dans le quartier Budjovu situé dans  la partie Nord de la ville de Goma,  ces mouvements de traversées clandestines de part et d’autres  des frontières communes RDC-Rwanda sont fréquents  et observés à la borne  N0 15  nous a affirmés  certains cadres de base de cette entité territoriale.

Tous les deux pays  violent les consignes

 Les Rwandais  comme nos concitoyens Congolais  y font des trafics   en faisant  traverser    leurs produits commerçables  dont les produits de la Premières nécessiteux. Dans le quartier Kayembe et Mapendo   à Birere  où un élément indiscipliné des FARDC qui se distinguait à cette pratique, a été mis  aux arrêts depuis cela deux semaines ont ajouté nos sources proches des  chefs d’entités  de base des quartiers précités.  Par ailleurs, aux quartiers Mugunga et Ndosho, dans la partie Sud de la ville,  quelques voyageurs en provenance ou partance de la ville de Bukavu, dans la province du Sud-Kivu,   ils échappent malignement   la curiosité des agents de l’état  et débarquent dans la ville de Goma   ont témoigné nos concitoyens habitants de   ces quartiers.  C’est pourquoi,  les acteurs de Societe Civile  de Nyiragongo se disent très préoccupés par ces irrégularités entretenues par  certains de nos agents de l’ordre et ceux du Rwanda. Ces derniers préconisent le renforcement des mesures de surveillance  sur le long de nos frontières respectives  et à nos différents points d’entrées et de sorties de la ville de Goma.  Tous nos efforts ont été vins   car nous avons voulu avoir  le deuxième son de cloche  pour confronter ces témoignages à ceux  des services de l’ordre public de la province.

Norbert Mwindulwa    

Input your search keywords and press Enter.