Nord-Kivu : La LUCHA exige le départ du maire, du général de la PNC et de l’auditeur Supérieur de la Cour militaire de Goma

Le Maire de la ville, l’auditeur supérieur de la Cour militaire de Goma et le Commissaire Principal de la police sont menacés de démissionner de leurs fonctions. Cette exigence vient du Mouvement Citoyen  pour le Changement, LUCHA en sigle. La LUCHA a initié une pétition adressée au chef de l’Etat Congolais le weekend  dernier pour réclamer leur départ.
La LUCHA n’est pas allée par quatre chemins,  Elle exige sans autre formes de procès, le départ de ces trois hauts cadres de l’Etat précités car selon elle, ils  ont démontré leurs limites  en matière de la sécurisation de la population locale de la ville de Goma et celle Nyiragongo, victime des tueries  des hommes en armes. L’un des militants de la LUCHA, John  Anibal  en dit  « nous avons initié une pétition exigeant au maire, le Général de la PNC  et l’auditeur Supérieur de la Cour militaire de Goma de démissionner car  au bout d’un mois, il y a 40 personnes qui sont tuées par machettes, armes à feu et étranglements pourtant ces autorités sont là et ne montrent aucun signe de compassion ni de réaction par rapport à ces tueries » insiste-t-il en poursuivant que nous exigeons là-dedans que,  le président de la République remplace ces gens qui ne font que s’enrichir dans les dos des  pauvres citoyens  en lieu et place de s’occuper de l’insécurité grandissante, ils en font des commerces et d’autres business au cultes . La LUCHA demande à la population de Goma de s’approprier de cette pétition pour que celle-ci trouve gain de cause  au destinateur, le chef de l’Etat Congolais, Félix Tshisekedi  afin de les  remplacer  par d’autres. Il faut dire que la LUCHA accuse ces autorités de s’enrichir illicitement  pourtant elles devront s’occuper des problèmes qui minent la population notamment la recrudescence  l’insécurité en ville et territoire de Nyiragongo.
Serge Paluku

Input your search keywords and press Enter.