Lutte contre la covid19 au Nord-Kivu : Le Gouverneur Carly Kasivita réitère le message du respect des mesures barrières pour prévenir toute contamination

Suite à l’augmentation des cas positifs de la maladie à coronavirus dans  la communauté  et le nombre des morts  qui ne cesse d’augmenter,  le Gouverneur  Carly Kasivita précise que l’unique moyen de protéger les autres, reste  le respect des mesures barrières et prévient tout contrevenant. Il a dit  ce  09 juillet 2020   à Goma lors de son point de presse.

le Gouverneur du Nord-Kivu fait le point sur la situation de la pandémie de COVID-19 en Province

 Se souciant de la gravité de cette pandémie et de nombre de morts qui augmente du jour le jour en province du Nord-Kivu. Le Gouverneur  Carly Kasivita répété le moyen efficace  de se protéger et protéger les autres de Coronavirus. Il soutient mordicus que, c’est le respect  strict  des mesures barrières dont  le lavage correct des mains, la distanciation sociale d’au moins un mètre entre deux personnes, le refus de tout attroupement dépassant 20 personnes ainsi que plusieurs autres mesures.  le Chef de l’Exécutif Provincial appelle les habitants de sa juridiction à un engagement communautaire sur l’observance des mesures barrières en portant correctement les caches nez et pas comme les font certaines personnes : «  en les enfilant comme des cache gorges, cache manteaux et bien les enfiler, le respect de la distanciation sociale et plusieurs autres mesures que les gens savent à travers les médias et autres canaux de communication afin de se mettre à l’abri de cette maladie très fatale »  souhaite-t-il  et continuer que, nous tous,   avons une  obligation de respecter toutes ces mesures   car   la Province du Nord –Kivu continue a enregistré des cas positifs  de Coronavirus et cette maladie est réelle  car la pandémie a déjà fait  dans notre province :  21 décès dont 19 communautaires qui sont dus à un contact avec une personne  suspecte ou participer à un deuil et 2 suivis par les agents de la riposte.  Ceci   montre une certaine dose  de négligence au sein de la population a fustigé,   le Gouverneur Kasivita.

il a été devant la presse pour d’amples précisions sur la COVID-19

Il faut observer des mesures éditées

Au chapitre des  cérémonies funèbres,  le chef de l’Exécutif Provincial pense que , comme tout notre  pays vit l’état d’urgence sanitaire depuis cela  3 mois,  il est interdit tout attroupement dépassant 20 personnes, chose qui n’a jamais été respectée mais des mesures sont  prises pour une meilleure protection suite à cette maladie si dangereuse qui selon lui : «  quelques membres de sa famille étaient partis assistés à un deuil et ont été en contact avec les personnes suspectes du coronavirus, à son tour il les a mis en quarantaine » confie-t-il et de continuer que , cette  attitude  doit etre  adopté  par chaque citoyen pour aider les autorités. Le Gouverneur de la Province ne soutient pas la thèse selon laquelle,  sa province a  enregistré  plusieurs guéris dans son actif  et  cela ne doit pas nous réjouir car la maladie n’a pas encore été vaincue en province mais c’est plutôt, le temps d’avoir une très grande prudence. Il regrette le fait de voir qu’au moment du couvre-feu obligatoire en ville de Goma, les mesures barrières étaient respectées d’office mais une certaine méfiance  commence à se  faire sentir,   ce qui est un grand danger pour la Santé Publique  de ses concitoyens. Un  comportement à éviter coute que coute afin d’espérer un jour, de  vaincre cette maladie  en RDC.

La prison Centrale , concernée par la  COVID-19

Réagissant à la question de la présence des cas positifs au sein de la Prison Centrale de Goma, le Gouverneur Kasivita a confirmé 8 cas après avoir fait les tests et a  soutenu que,  les stratégies ont été prises pour éviter la contamination et la  propagation de cette maladie dans ce milieu carcéral.  Une prison  construite  pour héberger  300 pensionnés ; mais  à ce jour , elle compte  à son sein , plus de 2000 prisonniers. Une situation alarmante pour faciliter une propagation et contamination rapide des détenus.

Norbert Mwindulwa    

Input your search keywords and press Enter.