Nord-Kivu : Le professeur Muyembe appelle à la collaboration et à la prudence pour vaincre Ebola

Le secrétaire technique du comité multisectoriel de lutte contre la maladie à Virus Ebola, Professeur Muyembe appelle  à la prudence et à la collaboration avec les services sanitaires. Il a dit ce mercredi 31 juillet à Goma lors d’une interview accordée à Emergence plus.  Il demande  à la population un moratoire  de quatre mois pour finir avec l’épidémie d’Ebola dans le Nord-Kivu et l’Ituri.

 Selon ce scientifique,  Ebola  est une maladie socioculturelle, pour la contenir, il faut que la population soit également impliquée  d’où l’importance de la collaboration entre la population et les services sanitaires.  Le représentant du président de la République à cette  matière dénonce le fait que l’engagement de la population traine encore pour l’éradication définitive de cette maladie «  la raison de notre présence sur Goma, c’est pour renforcer cet engagement  et en Ituri tout comme au Nord-Kivu, le problème de l’insécurité favorise également l’évolution de cette épidémie »  déclare-t-il en  poursuivant qu’il y a une confusion entre le chef de la population , la présence du virus à Ebola et les guerres qui ont fait plusieurs morts , cette traumatise fait à ce que certains refusent d’accepter qu’Ebola existe et tue la population.

Les services sont efficaces

Pour la révélation du deuxième cas d’une victime  confirmée, le professeur Muyembe soutient que, c’est la signifie que les services du ministère de la santé  sont efficaces en surveillance  «  ceci veut dire qu’au fur et à mesure que nous allons avancer, le nombre des cas confirmés vont augmenter  et à la longue, le nombre de cas va baisser  par les mesures prises par nous-mêmes pour que cette épidémie ne perdure pas » s’explique-t-il. Ce scientifique demande aux congolais de l’offrir la chance dans une période de quatre mois afin qu’il éradique l’épidémie à virus Ebola en RDC.  Il a souligné que la victoire finale sera celle de la population du Nord-Kivu et de l’Ituri contre la maladie à virus Ebola.

La personne identifiée n’est plus

Il faut dire que la personne identifiée pour ce deuxième cas  est  décédée  de cette épidémie  dont la lutte est entre les mains du président Félix Tshisekedi depuis qu’il a nommé la semaine dernière le spécialiste professeur Muyembe  à la tête de ce comité national  de lutte contre Ebola. Ce professeur a comme  mission  d’en finir avec cette maladie à Ebola et aussi capitaliser tout ce qu’ils ont mis en place depuis une année déjà  afin de renforcer le système de santé  dans le Nord-Kivu et l’Ituri   en particulier et la RDC en générale. Il a fini par appeler la population des zones affectées par Ebola à collaborer étroitement avec les services sanitaires et d’être prudente    pour vaincre Ebola.

Norbert Mwindulwa

Input your search keywords and press Enter.