Nord et Sud-Kivu : Mercy Corps lutte contre le COVID-19 en poursuivant de faciliter l’accès en eau potable dans les Villes de Bukavu et Goma

Pendant cette période où  l’humanité entière  se ligue  pour combattre  la pandémie à Coronavirus en sigle COVID-19, la RDC n’est pas du reste dans ses villes de Goma et celle de Bukavu. A cet effet, l’Organisation Internationale  Mercy Corps , à travers son programme  intégré IMAGINE poursuit avec ses travaux de construction des infrastructures à grande envergure  dans le but de desservir  en eau potable  à environ 1,5 millions  de personnes . Selon cette ONG  Internationale l’accès en eau  est crucial pour le lavage des mains  afin d’arrêter  la propagation de  cette pandémie à Coronavirus.  le communiqué de presse lu ce  02 Avril 2020 par votre rédaction , le réservoir  de Nyantende   dans la ville de Bukavu  est déjà connecté au réseau  de Panzi. Ceci permettra  à une partie  de la population  du quartier Panzi  d’avoir accès  à l’eau  propre et potable.   A ce sujet, la ville de Goma aussi a environ  300, 000 personnes  qui ont déjà un accès  en eau potable chaque jour grâce aux 53 bornes fontaines  construites  par cette organisation humanitaire, Mercy Corps.  Ceux-ci sont opérationnels depuis  2014 dans l’un de ses programmes dénommé I-Wash (Improved Water  Hygiène  and Sanitation). 

IMAGINE est opérationnel à Goma comme à Bukavu

Le programme IMAGINE reste effectif à Goma tout comme à Bukavu  et également financé par la Coopération Britannique (DFID) à la hauteur de 36 millions  de livres sterlings afin de réduire le taux de mortalité et de mobilité  des enfants  de moins de cinq ans  dû  aux maladies  d’origine hydrique tout en améliorant aussi le service d’accès en eau potable , la fourniture  des services publiques  de l’eau, la promotion de la bonne gouvernance  dans le secteur  de l’eau et la promotion  de comportement  d’hygiène  en matière  de santé. «   je suis fier de l’impact  que le programme IMAGINE a déjà fait sur les membres des communautés  de Majengo, Mabanga , Nord, Katoyi, Kasika,  et dans le groupement de Munigi  en ville de Goma » déclare  la Directrice Nationale de Mercy Corps, Madame  Whitney Elmer et de poursuivre qu’avec la  réduction  de temps  de collecte  de l’eau  de 35¨% depuis   2018  et tout ceci à la satisfaction  des consommateurs ou bénéficiaires.  Visiblement, le prix en eau potable sur les bornes fontaines dits’’ Mercy Corps ‘’ est à un prix  réduit comme le confirme  la chargée de communication de Mercy Corps Madame Odette : «  c’est un prix  réduit à la baisse de 35% comme a dit notre  Directrice  par rapport au marché informel. Cette approche devra  contribuer au développement durable de la RDC » ajoute-telle.

IMAGINE a des réalisation  dans son actif

Il faut dire que le programme IMAGINE de Mercy Corps a déjà enregistré des réalisations remarquables dans son actif,  c’est notamment contribuer fortement en 2019 à la lutte contre la maladie à virus Ebola en province du  Nord-Kivu. IMAGINE avait appuyé mêmement à ce temps, les zones de santé  dans les activités  de communication et de sensibilisation  de masse. Tenez, plus de 6000 femmes volontaires  ont été formées  par Mercy Corps  afin de relayer  les messages de sensibilisation et de  prévention contre cette maladie fatale à Ebola.   Comme si cela ne suffisait pas , IMAGINE avait également  facilité  le premier partenariat  public-privé  dans le secteur de l’eau  en RDC qui selon les bénéficiaires  continue à améliorer   la disponibilité  et facilite l’accès en eau potable  pour la population  à long terme. ..

Norbert Mwindulwa

Input your search keywords and press Enter.