Goma : Vodacom Congo célèbre ses 20 ans de service sur fond de progrès, d’innovation et d’amélioration du social des populations

0 Shares

Connecter le Congo profond au monde entier et améliorer le social des congolais, c’est l’objectif ultime que Vodacom  RDC s’est fixée et l’a réalisé pendant ses 20 ans des services loyaux rendus  aux Congolais. Certains de ses responsables et de  ses  abonnés ainsi que des autorités locales  ont été invités ce 20 Mai 2022 à Goma pour la circonstance. C’est  dans le but de fêter  à l’unisson.  Tout ceci sur fond de la digitalisation  et du progrès ; bien sûr avec ses 16 millions d’abonnés dissimilés  dans plus de 50 villes et villages de la RDC

01 Mai 2002 – 01 Mai 2022,  cela fait exactement  2O ans depuis que le leader du monde de la téléphonie en RDC, Vodacom  a commencé à connecter ses abonnés  dans des villes tout comme dans le Congo profond  au même au même niveau.  Selon Mr Léonard Ondame le Directeur Vodacom dans la  région  Grand Kivu,  sa firme fête ses vingt ans avec faste accompagnée de leurs  abonnés. Pendant ces 20 ans, il a fait des prouesses technologiques. Ce responsable en parle plus : «  Pendant 20 ans, il a fallu que les combattants de Vodacom donc ses agents  ont accepté des sacrifices pour que nous arrivions à devenir  leader dans le monde de communication cellulaire  et servir les tiens selon qu’ils ont besoin » déclare-t-il devant la presse  locale de Goma  à Serena Hôtel.

Vodacom a fait du chemin  

Pour se faire, l’entreprise Vodacom, depuis son commencement avait la vision de connecter le Congo profond au monde entier et ceci bien attendu avec beaucoup de sacrifices  consenties  car  il n’y avait pas  des routes  pour accéder dans les milieux les plus reculés de la République, pas d’électricités mais,  elle a tenu bon avec  de belles prestations de ses agents et  Vodacom est arrivée au résultat probant  de ce jour. Notre source, le Directeur Léonard Ondame  a donné l’exemple de la Région Est : « Vous êtes des journalistes, représentants non seulement du Nord-Kivu mais aussi  notre région Kivu  Vodacom dont les Sud et Nord-Kivu  et le Maniema.  Il faut que cette information soit relayée  et arrive partout via vos medias »  souhaite-t-il  et de poursuivre que, pendant ces 20 années, cette firme a cris en elle en développant les réseaux  afin d’avoir dans son actif, les 16 millions d’abonnés réparties dans plus de  50 villes et villages de la RDC.

lors de cette conférence de presse

Vodacom a une mission pour la RDC

Connecter le Congo profond au monde entier , le cheval de batail qu’elle s’est fixée et a si le réalisé : «  Cette innovation technologique sans l’homme n’a pas son importance  donc  tout ceci est fait pour l’homme et par l’homme , c’est la raison pour laquelle Vodacom  continue à soutenir  qu’elle a développé le réseau , mais il faut qu’elle s’occupe plus  du progrès » explique-t-il en prenant l’exemple typique  d’attente longue  des résultats des EXTATS  qui se  faisait  sur des radiodiffusées à forcerie les journaux provenant de Kinshasa.  Un devoir de mémoire  triste dont  le congolais a tourné la page  car grâce à Vodacom Congo  on doit   savoir ces  résultats  via son téléphone en peu de temps  et cela à moindre coût.

Des produits ont été développés dans plusieurs domaines de la vie  dont la Culture et arts avec  le coup de pousse qu’elle a fait  à  l’artiste Musicien , un jeune talent de 13 ans,   qui serait étouffé à la source,  Innocent Balume, mais à ce jour,  il est reconnu mondialement  grâce au programme Vodacom Super Stars. « Nous avons mis le progrès  dans le chemin d’Innos’B et aujourd’hui nous avons créé des banques virtuelles un peu partout au Congo avec l’avènement de M-PSA  où les gens ne se déplacent plus avec l’argent en liquide dans leurs poches, ils ont leurs comptes bancaires partout où ils sont et cela, dans leurs téléphones »  précise-t-il.

Elle réduit les inégalités sociales

Au-delà de  ceci, Beaucoup de congolais n’ont pas le même niveau de vie que les autres, Vodacom  fait de son mieux pour créer des produits en fin de  réduire tant soit peu les inégalités  sociales avec bien attendu le réseau Frigo fonctionnant avec le panneau solaire pour que ses abonnés vivant dans le fin fond de la RDC puissent avoir les mêmes chances  de se connecter au monde au même titre que  les autres par la G2, G 3 et G4.  L’exemple vivant est celui  de Vodaeduque…

Prenant la parole Mr Kent Mikenyi a rappelé l’objet de leur présence à Goma, la célébration d’un grand réseau de télécommunication, Vodacom Congo qui célèbre ses 20 ans sous trois thèmes : connecter le Congo profond au monde. Il pense que sans ce réseau de communication, on ne peut pas parler, ni appeler, moins encore  rien faire. Des investissements d’argents et des sacrifices  des hommes et femmes  afin que, tout le monde profite de cette technologie mise à la portée de tous au Congo. Donc, le village Congo refermé en lui-même est ouvert aujourd’hui au monde entier. Ceci, parce que,  Vodacom s’est installée  sans pour autant choisir les coins pour lesquels  elle pouvait servir. Pas vouloir se faire des millions des dollars dans le dos des congolais seulement mais plutôt  la mission de connecter tout le monde pour améliorer leur futur. «  Sans pour autant penser dans son propre enrichissement, Vodacom à investir pour notre pays, avoir des hommes capables d’installer ce grand réseau partout en RDC en termes de jonction de nos compatriotes » insiste-t-il.

Cet entreprise facilite la tâche de plusieurs  

Quant à Gilbert Lumbu, le Chargé de Gestion à Vodacom  a parlé du profit que tire les entreprises grâce aux produits et services de Vodacom, elles progressent ces entreprises autant que leur personnel : «  je parle de ceci sous deux angles, origine de Vodacom  et de l’entreprise à part entière. Ce que, à l’époque, il n’y avait qu’un seul réseau et Vodacom a décidé d’aller au-delà de Kinshasa. Le 01 mai 2022 Vodacom lançait trois villes et le nombre d’abonnés sur la téléphonie TELECEL a été au tour de 35 milles personnes »  se souvient-il comme si c’était hier.  Lors de son arrivée, Vodacom n’a pas voulu que le téléphone soit une affaire de VIP à Kinshasa, mais plutôt  aller le plus loin possible, dans le Congo profond. Les besoins pour les entreprises se sont faits sentir  car elle a voulu devenir ‘’One Stop Shop’’ ou une référence pour les entreprises  qui ferait que quand on a besoin d’une connexion internet  ou fixe. Vodacom se veut donc,  une référence des références. A Ce jour, Vodacom reste le plus grand réseau US donc,  fournisseur des services internet en RDC. A cet effet, Vodacom livre une gamme de ses produits aux entreprises qui en ont besoin.

Pour Vodacom, c’est le peuple d’abord

Au final Mr Gustave Mosisi, le Directeur de la Production a ajouté que, leur entreprise ne sait seulement pas  limiter à faciliter de la communication  à leurs clients ou abonnés, mais  Vodacom se souci plus de l’amélioration du social de la population.  A ce sujet, Gustave Mosisi pense qu’elle a développé  son département dite ‘’Fondation’’ pour  aider la jeunesse congolaise dans son éducation. « Nous développons Vodaeduque via les tablettes  car nos enfants bénéficient de la haute technologie leur permettra  d’avoir en permanence des bibliothèques numériques dans leurs tablettes »  révèle-t-il  et de poursuivre qu’ils organisent des bourses d’études afin de permettre aux enfants d’avoir accès aux mégas ou gigas  pour accéder à leurs recherches.

Des innovations en Innovation  

Des classes numériques ont été créées dans trois villes dont Goma, Butembo et Beni.  Celles-ci permettront à ces élèves de se procurer  tout ce  dont ils ont besoin  en termes des matières scolaires  dans des bibliothèques numériques mises à leur disposition par Vodacom.

Il faut dire que Vodacom accompagne aussi la conservation de la nature dans le domaine de l’environnement et les énergies renouvelables. D’ailleurs, plusieurs de ses sites se trouvant  dans les milieux les plus reculés de notre pays  où il n’ ya pas du courant électrique, ils sont alimentés par les panneaux solaires, des batteries en lieu et place des groupes électrogènes. : « Tout ceci, nous aide pour que l’environnement ne soit pas pollué et désenclavé jusqu’à ce jour certains endroits où il est difficile d’y arriver »explicite-t-il. Pour tout dire, Vodacom Congo facilite la connexion pour un  meilleur futur, progresse nos communauté,  réduit nos inégalités  sociales à sa manière et….

Norbert Mwindulwa  

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.