François Nzekuye à Goma : « le PPRD de JKK n’ira pas aux élections avec la CENI de l’UDPS »

0 Shares

Cette affirmation est celle du  porte-parole du Parti du Peuple pour la Reconstruction et la Démocratie, PPRD en abrégé, une expression qui montre  de nouveau qu’il y a toujours des frustrations  sur la crédibilité du responsable de la CENI, censé être neutre et apolitique. Cette  crainte a été avancée ce jeudi 07 Avril 2022  lors de l’atterrissage  de François Nzekuye à l’Aéroport International de Goma.  qui pense que  le déroulement des prochaines échéances électorales au pays. A ce sujet, l’élu de Rutshuru informe que : «  le PPRD ne peut pas aller « aux élections avec la CENI de l’UDPS ou ses alliés » et d’ajouter que les congolais doivent savoir que,  la Cour constitutionnelle actuelle a été constituée en ‘’ violation de la Constitution’’ a-t-il insisté.

Il qualifie la Cour de dépendance comme la CENI

Ce représentant du peuple  pense que, cette Cour  ne peut pas proclamer des résultats équitables vue  ses animateurs et leur couleur politique :  « Nous avons aujourd’hui une CENI, qui est une boîte avec à son sein,  un groupe des militants de l’UDPS  qui veulent organiser des élections carrément pour nommer les leur » déclare-t-il  et de poursuivre que, deuxièmement, nous avons une Cour Constitutionnelle qui a été constituée en violation de la constitution et nous estimons que,  cette Cour ne peut pas proclamer définitivement des résultats équitables dénonce-t-il. Cet élu du peuple tient  à ce que,  cette Cour  Constitutionnelle  soit refaite et à ce moment-là, ils  peuvent  discuter sur  des questions électorales. Mais avant qu’ils arrivent à ce niveau, il n’y aura  pas des discussions sur la loi électorale à laquelle le FCC pourrait participer. : «  Nous ne pouvons pas aller aux élections avec la CENI de l’UDPS ou ses alliés », a-t-il renchérie.

Sauf  changement, les élections seront tenues en 2023

 

Il faut dire que,  les élections sont prévues au cours de l’année prochaine  en République démocratique du Congo. Déjà, plusieurs partis politiques affûtent leurs armes  et d’autres alignent précipitamment leurs candidats pour des  positionnements politiciens. Mais, pour l’heure, le social des congolais ne semble pas s’améliorer  et le coût de vie devient très pénible sur l’ensemble du territoire de la République.

Prince Kitenge

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.