Nord-Kivu : Les émissaires Spéciaux du FCC-CACH se félicitent de résultat provisoire sénatorial

Suite à son organisation interne, la plateforme  Front Commun pour le Congo et CACH raflent toujours la plupart des sièges en province du Nord-Kivu. C’est le cas des élections du bureau de l’Assemblée Provinciale  et  les élections des sénateurs. Ce samedi 18 mai en cours, ils ont encore fait un score remarquable de 3 sénateurs sur 4 malgré que,  les députés provinciaux sont 24 de deux côtés. Les élus nationaux qui montent l’opération séduction d’ans l’ombre  s’en réjouissent.

 Les héros dans l’ombre ne se sont pas   délié  leurs langues. C’est par exemple l’équipe des députés nationaux venus  de Kinshasa pour  ces activités  notamment Maggy Rwakabuba, Patrick Munyomo, Hubert Furuguta, François Nzekuye et Julien Paluku qui font un travail jusque-là remarquable a dit Dieudonné Komayombi, l’un des élu provinciaux  FCC-CACH en «  parfois, ils n’arrivent même pas en salle des élections, mais il faut un travail impeccable pour le compte de nos regroupements politiques respectifs et de nos populations qui aspirent à un changement durable » reconnait-t-il. Interrogé à ce sujet l’honorable Maggy Rwakabuba  qui a été aux côtés de son alliés de tous les temps, le député national Patrick , Maggy pense que le FCC-CACH sont organisés  et qu’ils y travaillent pour en arriver là «  ce résultat c’est une expression du travail bien accompli, pas un fruit du hard  car nous avons déjà le bureau de l’Assemblée Provinciale et les 3 nouveaux sénateurs sont des nôtres »s’en félicite-t-il en ajoutant que , c’est l’expression d’une stratégie politique de fond et une maturité politique.

Leurs gagnants proviennent de toutes les communautés

 Le député nationale Maggy Rwakabuba  se réjouit de plus pour la diversité que compose leurs tickets gagnants notamment à la sénatoriale où, il y a un élu de Walikale, de Masisi, et Rutshuru. Elle souligne  que,  c’est toutes les communautés de la province qui  y sont représentées, voilà encore la force de ces plateformes politiques au pouvoir. «  Notre province a besoin de cette équilibre, la cohabitation pacifique de toutes les ethnies  car c’est cela qui va nous aider à trouver des solutions aux problèmes d’insécurités  qui restent notre priorité des priorités  » insiste-t-elle en poursuivant que tout le monde veut venir vivre  au Nord-Kivu, mais c’est qui pose problème, c’est l’insécurité. Dans la province natale  de l’honorable Maggy Rwakabuba, il y a de meilleures flores et faunes  qui  attirent le regard des visiteurs, mais ils ont peur de leur vie. «  Des bons hôtels, des collines verdoyantes, de la nourriture bio, une ville au pied du volcan, un parc national du standard international, le Virunga mais quand ils entendent qu’il y a l’Ebola, les enlèvements ciblés,   des morts sans causes comment voulez-vous qu’ils viennent ? » s’interroge-t-elle.  Elle reconnait sagement que ceci, reste leur cheval de batail pour mériter une fois de plus les voix de leurs compatriotes des différents territoires et villes que composent  le Nord-Kivu prochainement.

Carly Nzanzu est leur ticket au gouvernorat

 Il faut dire que Carly Nzanzu Kasivita est le candidat FCC-CACH reconnaissent les élus nationaux  de ces familles politiques  et promettent de le soutenir jusqu’à ce que, le résultat au gouvernorat de la province soit le plus merveilleux. Dans cette élection des sénateurs, ce sont encore leurs tickets gagnants  qui font la fierté d’eux comme en qualités  sénateurs : Elysée Munembwe, Pierre  Kabanda, Célestin Vunabandi Kanyamihigo.

Norbert Mwindulwa

Input your search keywords and press Enter.