Goma : Le député national Patrick Munyomo, très préoccupé par la situation sécuritaire

L’élu de Goma, l’honorable Patrick Munyomo est très inquiet de la recrudescence de l’insécurité dans sa ville de Goma. Contacté ce 06 mars en cours par votre rédaction, le vrai original Mtoto wa Goma condamne  cette  dernière vague des tueries perpétré à Ndosho et Majengo.  Il appelle  les autorités à leur responsabilité.
Dans une interview exclusive accordée à émergence plus au téléphone, l’élu de Goma  au compte de parti politique  AFDC, Patrick Munyomo Basilwango  dénonce et condamne avec sa dernière énergie, le festival de massacre  enregistré ces derniers jours  à Ndosho et à Majengo : «  je compatis sincèrement avec toutes les familles éprouvées et je leurs présente nos sincères condoléances. Quant à l’autorité en charge de la sécurité au niveau de la province, elles doivent rectifier leurs manières de faire les choses pour arrêter ces tueries » insiste-t-il en ajoutant que, le maire de la ville de Goma doit fournir des efforts avec ses équipes de sécurité pour voir comment apporter des solutions efficaces à cette situation qui en deuil  de nombreuses familles, sinon, s’il n’est pas à la hauteur, il passe son siège à un homme compètent qui peut nous arrêter cette hémorragie.  Par ailleurs, il promet de faire un plaidoyer au niveau de Kinshasa afin de voir  avec  les autorités nationales  comment apporter des solutions efficaces à cette problématique «  le problème sécuritaire est complexe, il faudra qu’on  en discute avec les autorités compétentes ici à Kinshasa bien sûr d’une manière diplomatique que politique, une mort de plus, s’en est trop » se désole-t-il.   A en croire  la société ville de Goma, 25 personnes ont perdu leurs vies ces deux dernières semaines à Goma. La plupart de ces victimes sont retrouvées tuées par des armes blanches ou des armes à feu. Les derniers cas en date, sont ceux deux jeunes retrouvés déchiquetés  à Majengo et un autre retrouvé mort dans sa boutique à Ndosho avec des traces des couteaux sur sa peau.
Norbert Mwindulwal’

Input your search keywords and press Enter.