Beni-Mbau : Six ans après l’enlèvement des prêtres ; l’espoir de les retrouver se rétréci.

19 octobre 2012-23 octobre 2018, cela fait exactement six ans et quelques jours depuis l’enlèvement ciblé des trois prêtres  catholiques notre dame de la localité de Mbau  dans le territoire  de Beni. Six après,  il n y a pas des nouvelles  de ces trois pasteurs. De l’autre côté, on observe un silence coupable des autorités.
Les prêtres Jean- pierre Ndulani, Edmond Kisughu et le curé Anselme Wasukudi avaient été enlevés dans la nuit  du 19 octobre 2012 dans leur couvent de la paroisse catholique de notre dame de Mbau. Mbau est environ 20 km de la ville de Beni. Des sources sécuritaires,  cette nuit-là, des hommes armés  identifiés comme des ADF se sont introduits dans le couvent  de ces religieux, qu’ils avaient surpris entrain de suivre la télévision. Ils seront ligotés  avant d’être amenés avec leur bourreau vers une destination inconnue. D’après la même source, cet enlèvement comme celui de beaucoup d’autres civiles dans le territoire de Beni n’ont jamais été revendiqués. Contacté par téléphone, l’Abée Ignace Matungu, chancelier du diocèse  catholique  de Butembo-Beni  a appelé tous les chrétiens catholiques à garder une intention de prière spéciale pour ces prêtres disparus au court de ce mois. Il faut dire que,  d’autres prêtres catholiques dont Abées Pierre Akilimali et Charles Kipasa de notre dame des anges de Bunyuka, dans le sud du territoire de Beni, kidnappés dans la nuit du 16 juillet dernier, n’ont jamais été retrouvés. Tous nos efforts fournis ont été vains,  pour savoir ce que font les autorités dans les démarches de retrouver les disparus de Mbau.
Norbert Mwindulwa

Input your search keywords and press Enter.