Nord-Kivu : Les étudiants de l’UPLG-Goma ont invité le Gouvernement Militaire pour discuter au tour de l’Etat de Siège et de l’ l’émergence de la paix en province

‘’Rôle de la Citoyenneté responsable  dans l’émergence  de la paix  en période de l’Etat de Siège’’ c’est le thème d’une conférence débat  organisée ce samedi  20 novembre 2021   à l’Université Libre des Pays de Grand Lacs, l’ULPGL  en sigle par l’organisation la dynamique des Jeunes pour la Promotion  de la citoyenneté, Coordination Estudiantine de l’ULPGL-Goma. Les deux conseillers principaux du Gouverneur Militaire du Nord-Kivu ont été invités à cet effet pour parler   brievement de l’Etat de Siège,  ses objectifs, ses prouesses et  sa raison d’être..

une photo souvenir après la Conférence débat à l’ULPL /Goma

Le Campus Salmon  de l’ULPGL/Goma a servi de cadre  pour cette grande  Conférence scientifique qui a permis  à la crème intellectuelle  du Nord-Kivu en général et celle de la jeunesse de  Goma  en particulier,  au travers ce  renouvellement de mariage civilo-militaire  de voir comment la promotion de la paix peut passer par  la Citoyenneté  responsabilité.   David Djuma Radjabu, le Président   de  cette Dynamique des Jeunes en dit plus : «  nous  leur  avons invités de vive voix pour voir comment  renouveler  ce contrat social  de la collaboration civilo-militaire  et voir dans quelle dimension,   la paix    peut passer par la responsabilité  dans le chef de l’élite intellectuelle  et ce,  des activistes » explique-t-il avant de confirmer que, pour eux, c’est une réussite totale  dans la mesure où tous les participants   seront à mêmes  de relayer ces messages dans l’objectif   de participer  à l’émergence de la paix en cette période exceptionnelle  de l’Etat de Siège,  instaurée par le Président Félix Antoine Tshisekedi depuis le 03 mai 2021.

en pleine seance d’enseignement de notions sur l’Etat de Siège, armée et citoyenneté responsable

Ça été une satisfaction pour les étudiants  

Mudjoke Moïse Steven , Porte –parole des Etudiants de l’ULPGL , l’homme le plus  heureux du jour selon ses propres termes , a tenu à remercier le Gouverneur Militaire  de la province, Constant Ndima  qui a  accepté volontier   d’envoyer deux de ses conseillers, généraux  d’armées de leur état  dont les Conseils Principaux en charge  des opérations Miliaires  , le Général de Brigade Danny  Yangabene  et son collègue en charge des Communications et de la jeunesse, le Général Sylvain Ekenge. Ces derniers ont parlé en long et en large de l’Etat de Siège , qui selon  le Général Sylvain Ekenge : «  est une période  exceptionnelle  instaurée  par le Chef de l’Etat , Président de la République  pour imposer la paix  au Nord-Kivu et  en Ituri et cela, par l’ordonnance loi, N° 21-15  et aux dispositions de l’article 85 de notre constitution  et renforcée par une ordonnance N°21-16 du 03 Mai 2021  , portant des mesures d’applications de l’Etat de Siège »   déclare-t-il  devant ces étudiants.

Les raisons sont claires

Les intérêts vitaux de la RDC ont été   menacés ou violés   , C’est la raison pour laquelle, le Président de la République a fait recours à ces mesures exceptionnelles afin  de protéger l’intégrité du territoire national dont les frontières  d’où l’importance  de la citoyenneté responsable. Le Général de Brigade Sylvain Ekenge a été explicite car il a différentié  l’Etat de Siège à l’Etat d’Urgence, qui le premier   est  pour défendre le pays  contre une agression militaire  et le second, c’est pour des catastrophes naturelles dont par exemples, inondations, éruption volcanique,  la COVID-19 où des mesures exceptionnelles  ont été prises pour garder la santé des concitoyens saines  par  des Tests COVID obligatoires  avant tout voyage, le port des masques obligatoire, couvre-feu avant 21heures etc… il a finalement expliqué à l’assistance que l’Etat de Siège n’est pas là pour créer des problèmes à la population mais plutôt , c’est pour les résoudre. : «  Etat de Siège est une solution aux problèmes de l’Insécurité, de violences, tueries,  des enlèvements ciblés et violations des Droits de l’homme » énumère-t-il avant    de les appeler à contribuer la pacification de la province  par leur franche collaboration et une citoyenneté responsable.

Par ce que,  l’on parle de la Citoyenneté Responsable, le Vice-recteur de l’ULPGL –Goma, le Professeur Ordinaire Kennedy  KIhangi Bindu  a centré  son discours  sur  ce sujet , il a parlé brievement  des  fondamentaux de la  citoyenneté  et répondre à la question de savoir qui est    le bon citoyen ? C’est quoi le patriotisme ? C’est quoi le civisme ? Et comment ces étudiants peuvent-ils contribuer au rétablissement de la paix dans  la province du Nord-Kivu ? de par toutes ces questions, le Professeur Ordinaire Kennedy  KIhangi a fait comprendre à ses apprenants que,  la République attend de chacun d’eux,  sa contribution  personnelle  pour que l’Etat de Siège voulu par le Président Félix Tshisekedi arrive à ses fins et obtienne du succès full   et que la paix soit rétablie dans la province  du Nord-Kivu  en particulier et à l’Est de la RDC en général : «  tous conjuguons nos efforts, mettons la main sur la patte  pour que le rétablissement de la paix dans notre milieu soit une réalité  en insistant sur les valeurs  , qui vont nous conduire au changement tant attendu » insiste-t-il.

Norbert Mwindulwa

Input your search keywords and press Enter.