Lubumbashi : La RDC donne un délai de 60 jours aux réfugiés sur son sol

La RDC accorde un moratoire de deux mois à tous les pays dont les ressortissants ont trouvé refuge sur le sol congolais envie de leurs rapatriements. Cette décision a été annoncée le vendredi dernier à Lubumbashi par le vice-ministre en charge des affaires étrangères lors d’une conférence de presse tenue.
En effet, Agé Matembo, le vice-ministre des affaires étrangers congolais revient de Kampala où il a assisté au sommet des chefs d’états membres de CIRGL. La RDC accueille ce jour, 250 milles réfugiés Rwandais, 185 milles Burundais, 700 milles centre-Africains et près de 300 milles Sud Soudanais. Le pays de Joseph Kabila constate que, plusieurs ne respectent l’accord d’Addis Abeba sur la paix et la Sécurité révèle le vice –ministre des affaires étrangères, Agé Matembo « cinq après, il est question de pouvoir évalué l’accord de la CIRGL, nous venons de nous rendre compte que, les états ont compris qu’il y a des pays hypocrites. Les pays qui ont compris que, la fin de l’insécurité à l’est du pays sera la chute économique de leurs états respectifs » déclare-t-il et d’ajouter, en complicité de leurs frères qui viennent pour insécuriser notre pays par le pillage de nos minerais, par des viols de nos femmes et prennent tout sur leur passage.  Le vice-ministre de la RDC pense que, parmi les solutions y douanes, la riposte sans pareille d’ici deux mois et chaque pays signataire de cet accord de paix dans la région des grands lacs respecte ces accords pris.
John Rachidi / Lubumbashi

Input your search keywords and press Enter.