USA : La Justice Interconnectée appelle le Président Joe Biden et les dirigeants Africains à abattre la dictature pour la promotion de la démocratie en Afrique

0 Shares

La Justice Interconnectée du monde panafricain s’est  réunie ce mercredi via une vidéoconférence  en ligne  pour répondre aux préoccupations des jeunes  concernant les nouveaux États-Unis, ceux  du président Joe  Biden.  Des Stratégies africaines en préparation pour les prochains États-Unis. -Sommet des dirigeants africains .Les dirigeants afro-américains exigent que l’administration les engage comme un atout clé pour mettre en œuvre la nouvelle stratégie de l’administrationÉtats-Unis-Afrique 

« Je reconnais et apprécie les mérites de la nouvelle stratégie États-Unis-Afrique ; cependant, les Afro-Américains aux côtés de nos partenaires en Afrique et la diaspora demandent un siège au Sommet des dirigeants États-Unis-Afrique ». L’évêque Joseph W. Tolton en ajoutant que  Notre principal message est que, les États-Unis, doivent  être fidèles  à leur  propre politique de promotion de la démocratie en Afrique. Une rhétorique forte contre l’autocratie couplée à des campagnes qui permettent aux autocrates doit cesser. Évêque Afro-américain Joseph W. Tolton pense aussi que  l’Afrique est pour les Africains donc  Une place au sommet du G7 s’avère très important car disent les sages africains disent : «  Faire quelque chose pour moi, mais sans moi, c’est la faire contre moi ».   Cette Figure emblématique Panafricaine, Joseph W. Tolton l’a  dit ce mercredi  17 Aout 2022 au cours  d’un  événement virtuel panafricain reliant la Justice Interconnectée   des  USA, de l’Haïti, le Brésil, la RD Congo, le Rwanda, l’Ouganda et les chapitres du Kenya.

10 mille Jeunes, sont dans  leur ciblés

A en croire l’évêque méthodiste Joseph Tolton  des USA toujours, la Justice Interconnectée    a lancé une campagne de plaidoyer panafricaine visant à recruter 10 mille  jeunes noirs dans le monde entier  dans le but de  défendre  ‘’L’Afrique est pour les Africains’’. Pour lui,  la Diaspora Africaine doit avoir une place de représentativité à  ce sommet de G7,  prévu sous peu.

 Ils ont des messages clairs

Joseph Tolton

La Justice Interconnectée  (CIJ) en sigle  a tiré la sonnette d’alarme avec un message de campagne numérique pour le président Joe  Biden et les dirigeants africains exigeant notamment  dabattre  les dictateurs pour donner  place à la démocratie, investir dans des coentreprises commerciales américano-africaines qui soutiennent les Africains dans la construction de projets d’infrastructure à travers le continent et  Répondre promptement contre la  COVID-19  en apportant non seulement une aide mais des investissements durables dans la capacité de fabrication de vaccins en Afrique.

Ce grand homme de Dieu Afro-américain, Joseph W. Tolton  en dit plus  en ces termes : « Il est grand temps que,  les jeunes se lèvent et résistent à la manipulation et à l’exploitation de nos dirigeants et de leurs partenaires étrangers qui permettent leurs régimes autocratiques » déclare-t-il  et L’honorable. Miria Matembe, ex- parlementaire de l’Ouganda d’ajouter que : «   Nous ne pouvons pas laisser les océans nous diviser. Ce qui devait être une porte de non-retour est maintenant notre porte d’entrée vers l’unité » insiste-telle en poursuivant que, les  jeunes Africains doivent être  sages pour savoir que nous avons des ennemis de l’intérieur et de l’extérieur… un autre panafricain de les soutenir : «  Par conséquent, nos progrès doivent être mesurés par un critère – répondons-nous aux besoins des Noirs dans le monde ? » réaffirme  le  Révérend . Dr. Iva Caruthers, États-Unis – The Procto.

Cette séance de sensibilisation  menée via des vidéoconférences sur internet s’est achevée  dans un climat  de convivialité, d’amour du prochain  et de la solidarité  africaine entre  sœurs et frères Africainsdu monde entier.

Il sied de signaler que l’objectif  de cette sensibilisation internationale  est de faire entendre leur voix ainsi  pousser les dirigeants du G7 et mondiaux d’avoir des messages clairs pour  l’avenir de l’Afrique noire et sa diaspora, mais aussi  d’insérer une place des concernés  dans ce sommet  pour  les Afro-américains.

Norbert Mwindulwa ok

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.