RDC : Le RECOMEL voit le jour à Goma

 Le Réseau Congolais des Médias en ligne (RECOMEL), une  structure nationale des journalistes publiant des informations sur l’internet est créée ce 27 octobre encours à Goma. Charly Kasereka élu comme le coordonnateur national. Il souligne que, sa première mission  est  de valoriser les médias en ligne en RDC.
Des centaines des medias en lignes en RDC, réunies dans une structure dénommée  RECOMEL décident de donner une valeur ajoutée au  travail que font les journalistes en ligne en RDC. A l’issue d’une élection de ses membres, ce réseau des médias en ligne a réussi à se choisir son comité provisoire qui va travailler pour une période de trois mois. Charly Kasereka a été  en lice avec Valéry Mukosasenge au poste du coordonnateur national. Les membres  du réseau ont jeté leur dévolu sur Charly Kasereka. Le poste du secrétaire sera confié par Norbert Mwindulwa, Alain Alame a été choisi comme le rapporteur, Liliane Safi est la nouvelle trésorière et Alain Amisi rafle le poste de la commission de discipline où, il sera  secondé par Justin Kabumba et Leatias Kasongo.  En croire, Alfred Bukuni, le secrétaire occasionnel du jour,  après débat et délibération, les membres du réseau ont souhaité que, le coordonnateur soit appuyé par une personne. Valéry Mukosasenge sera nommé par l’assistance comme le coordonnateur adjoint de la plateforme des journalistes  en ligne en RDC.  Ce premier comité a comme mission  de donner la valeur ajouté aux nouveaux médias, Charly Kasereka revient sur son cheval de bataille «  je voudrai dire merci beaucoup à tous pour avoir porté vos choix sur moi. Je serai le coordonnateur de tous, même ceux-là qui ne m’ont pas élus. Je vais d’abord commencer à valoriser tous les médias en ligne car c’est la toile qui est la plus visitée au monde que des médias traditionnels » insiste-t-il en poursuivant que, beaucoup de personnes ne connaissent pas l’importance de presse en ligne pourtant, ils restent, les plus efficaces en termes de médias de masse, c’est en ligne qu’on trouve beaucoup d’informations du monde et sont partagées pour tout. Ces médias conservent éternellement des informations. Des téléphones sont devenus à nos jours,  les premiers écrans à consulter  en dehors de la télévision car transportés par tout,  ils sont portables et on a la facilité de les consulter et  s’informer à chaque instant et partout au même moment. Le nouveau coordonnateur de ce réseau projette donc,  de mettre une fondation solide dans sa structure notamment  une  visibilité du réseau et motiver les adhésions des membres partout, dans les 26 provinces de la RDC.
Félix Patrick Abely

Input your search keywords and press Enter.