RDC-Kinshasa : Faute des Preuves justifiant l’inculpation du Sénateur Matata Mponyo, Le Procureur devrait classer son dossier sans suite et que le Sénat lui rende ses immunités Parlementaires

Le Sénateur Augustin Matata Mponyo affirme attendre la clôture du dossier  dit ‘’ de la Zaïrianisation ‘’par le Parquet Général suivi de la notification  du bureau du Sénat  afin qu’il recouvre ses immunités parlementaires. Il l’a dit ce  mercredi 21 juillet 2021 dans un communiqué de Presse qui est parvenu à notre rédaction. L’Ex- premier ministre estime qu’à  l’absence constatée  des preuves justifiants son inculpation, le Procureur Général devrait classer sans suite  ce dossier.

le Sénateur Matata très poursuivi par la justice , mais parfais cause

Eu égard à ce qui précède, le Sénateur Augustin Matata Mponyo  pense que,  répondre à une nouvelle invitation  du Parquet Général sur d’autres affaires, c’est aller à l’encontre de la décision prise par l’Assemblée plénière  su Sénat qui  à la  suite du vote, le 16 juin dernier  a refusé d’autoriser les poursuites  judiciaires contre lui. Dans son  communiqué de Presse, l’Ex-Premier Ministre Matata Mponyo,  rappelle qu’il a été poursuivi  et mis en résidence surveillé par le Procureur Général  Près la Cour Constitutionnelle  dans le dossier de la Zaïrianisation, pour lequel, ses immunités parlementaires ont été levées.  24 heures seulement après sa mis en résidence surveillée, le même Procureur va ordonner la main levée  immédiate pour insuffisance d’éléments  pouvant justifier l’inculpation  du Sénateur  Matata Mponyo a-t-il poursuivi.

Malgré l’absence des preuves, ils veulent le crucifier

Sans pouvoir clore cette affaire de Zaïrianisation, Le Parquet Général Près la Cour Constitutionnelle  a invité à nouveau le Sénateur Matata Mponyo  à comparaitre dans un dossier  qui selon eux devrait lui être notifié sur place.   Le Parlementaire Matata a envoyé à cet effet ses avocats pour des raisons de santé  car il a signifié dans l’un de ses tweeters qu’il a été injecté  d’une piqure et  empoissonné.   Dès l’arrivée de ses avocats sur place, ces derniers découvrent qu’il s’agit d’un autre dossier,  celui de Parc agro –alimentaire de Bukangalonzo, qui a déjà fait l’objet de trois réquisitoires rejetés par l’Assemblée Plénière  du Sénat condamne.

Il ya quelque chose de louche dans tout  ça

Le Sénateur Matata Mponyo désapprouve à ce sujet  ce qu’il qualifie de ‘’Tricherie’’.  Notre source dit attendre  recouvrer  ses immunités  levées précipitamment  en violation de l’article 217 alinéas 3 du règlement intérieur du Sénat.    Interrogés à ce sujet, plusieurs citoyens ordinaires de Goma  pensent  que,  les poursuites  ciblant Augustin Matata Mponyo sont plus politisées     que  judiciaires. Certains vont mêmes très loin jusqu’à dire que,  le pouvoir en place  à peur que l’Ancien Premier ministre ne puisse pas se présenter à la présidentielle de 2023.  Ils ont ajouté qu’ils n’ont jamais vu un Premier ministre travaillait mieux  avant moins encore  après Augustin Matata Mponyo.  Donc, son savoir fait au profit de la population lui attire des ennuis judicaires dans un pays qui selon eux, se prétend vouloir des changements.

Norbert Mwindulwa  

Input your search keywords and press Enter.