Passage du Commandant suprême des FARDC à Beni : Les élèves appellent Félix Tshisekedi à faire de la paix, une priorité de ses priorités en RDC

L’insécurité à Beni  a rendu les parents et   leurs enfants très vulnerables. : «  nous avons totalise 414 jours sans  étudié  depuis 2014  à cause des conditions difficiles de vie , plusieurs enfants  se sont livrés aux groupes armés , les garçons servent d’espions dans la ville ,et des boucliers humains à l’ennemi  tandis que les filles sont utilisées comme des esclaves sexuelles » a lâché le Président du Parlement d’Enfants au Grand -Nord, Jason Kadyamo . Ce jeune s’adressait ainsi  au Président Félix Tshisekedi  durant son passage à Beni .  Il s’est exprimé au nom des élèves  qui avaient tenus des sit-in  dans le but de réclamer la paix  en mars dernier à Beni .

le Patron de la RDC s’adressant à ses administrés à Beni/Droits tiers

La paix doit être une priorité des priorités

Jason a demandé au Président de la République de faire de la question de Beni  une priorité de ses priorités, il en dit plus : « excellence Mr le Président, l’insécurité a  poussé à beaucoup d’enfants vivants dans la  souffrance sans paix , sans une nourriture, , sans le moyen  d’accéder à une vie normale  de se relayer aux groupes armés »  déclare-t-il en poursuivant que, dans ces groupes armés , ces enfants sont utilisés comme des boucliers humains , les filles sont vulnérables  à la violence d’où  utilisées comme des esclaves sexuelles  de leurs bourreaux, les garçons  restants près des soldats, devenus aussi des soldats  qui vont dans la guerre. Pas seulement dans la guerre, ils leur servent  des cuisiniers, mais aussi devenus des espions dans la ville. Ces enfants  ne sont pas là par leur propre bien vouloir, mais plutôt  tombés dans ces erreurs car les conditions de vie les ont poussé  de faire des actions impossibles. Cette question de  vivre sans parents, vivre comme  orphelins déliassés par la communauté  Internationale, Nationale et locale , cette manière de vivre sans pour autant avoir la capacité d’accéder  à quelque chose voyant tous  les autres enfants dans le bien être  leur pousse à tomber dans les pièges des mercenaires .  Jason pense aussi cet  état de chose ferait comme toute autre personne d’avoir la vengeance face  à sa souffrance. Par ailleurs,  le Président de la République Félix Tshisekedi, très émis par  la parole de ces représentants de ses élèves,    Félix Tshisekedi dit avoir fallu pleurer à cause  de ces propos émouvant et  a promis séance tenante de ne pas abonner les enfants de Beni . A ce sujet   Félix Tshisekedi a réaffirmé que tant que ‘’ la paix ne sera  revenu sur Beni, il considérera qu’il a échoué son mandat  quinquennal’’.

Félix Tshisekedi, émotionné par la souffrance de sa population

Il a  été très choqué par  les violences dont ces élèves avaient été victimes  lors de leur sit-in  organisait à la mairie de Beni ,  Tshisekedi va encore promettre que les enquêtes vont  être ouvertes pour que  les auteurs répondent devant la loi : «  excusez –moi d’être un petit peu bouleversé . Ce jeune homme m’a vraiment saisi  émotionnellement , je voudrais le remercié et lui dire , mon fils , je ne vous abandonnerai  jamais  et   ça , vous devez le savoir »  se désole-t-il en poursuivant  que t’as failli me faire pleurer tout à l’air parce que , je n’ai jamais entendu cette version là de fait. Aujourd’hui j’ai même changé mes propos parce que  dans mon discours j’avais dite aux adultes qui vous manipulent d’arrêter de le faire. J’enlève ce discours  et je comprends que c’est votre souffrance en fait, vous n’êtes pas manipulés, c’est votre souffrance et vous la vivez vous les élèves et nous n’avons le droit de vous regarder comme ça  sans rien faire. Félix a envoyé Jason de dire à ses camardes que ‘’ le Président de la République a entendu  votre douleur et la principale de vos revendications ; c’est la sécurité’’.  Félix Tshisekedi  dit  ce qu’il va faire pour le retour de la sécurité et l’autre  préoccupation, ce sont leurs études  malheureusement parmi  ses camarades  qui ont perdu les leur. La réponse à ces élèves  c’est la gratuité de l’Enseignement a souligné  le  Chef de l’Etat et pense que cela marchera. Il faut dire qu’en réponse de la force vive de Beni , Félix Tshisekedi a réaffirmé son engagement de mettre fin à l’insécurité à Beni, de travailler pour le développement économique et  de s’investir  dans le Processus DDRRRC.

Mwindulwa Assumani  depuis Goma

Input your search keywords and press Enter.