Nyiragongo : Un détenu extrait du cachot et un dégât matériel, bilan d’une attaque

Un groupe d’hommes armés ont attaqué ce mercredi 04 Juin  soir le poste de la police  nationale Congolaise à  Rusayo.  C’était au niveau du bureau du groupement, à une dizaine de Kilomètres au Nord de la ville de Goma.  Le commandant de la PNC confirme la libération d’un prisonnier par les assaillants.
C’est au cours d’un échange de tirs entre les assaillants et les éléments de la police qui montaient la garde à la police de Nyiragongo. Les bandits armés en tenues militaires, une dizaine selon notre source, ont réussi à cueillir  ce détenu dans le cachot informe le  commandant de la police dans la zone.  Le lieutenant –colonel Malosa précise que ce détenu, un présumé  criminel venait d’être arrêté  avant hier, le 04juin en cours dans une enquête menée  sur l’assassinat  du feu Kanane, un chef d’un  village dans le même territoire.  Le chef Kanane  a été d’abord enlevé puis tué,  il ya  de cela deux semaines par  des hommes en armés non identifiés.  Le lieutenant-colonel Malosa indique qu’aucun dégât humain  n’a été enregistré au cours de cette attaque hors-mis le bureau du poste de la Police Nationale Congolaise qui a été  saccagé par des tirs de ces  bandits. Ces assaillants  se seraient retirés dans la brousse après leur forfait poursuit notre source. La société civile pour sa part,  indique qu’un vent de panique a gagné la population locale. Pour le moment  la situation redevienne normale et une enquête  a été ouverte  pour en savoir  plus concluent, des sources de la police locale.
Norbert Mwindulwa

Input your search keywords and press Enter.