Nyiragongo : Au nom de la légalité et légitimé, le Gouverneur Militaire Constant Ndima investit Lebon Bakungu, nouveau Chef Coutumier de Bukumu

0 Shares

 Fini les régimes  intérimaires à la chefferie de  Bukumu. Lebon Bakungu Bigaruka  est installé officiellement  comme le nouveau grand –Chef Coutumier de la chefferie de Bukumu  ce vendredi 01 Juillet 2022 par le Gouverneur Militaire Constant Ndima. Ceci, conformément à l’arrêté du Vice-premier ministre  N0 25/CAB/VPM/Mintersecac/AOK/045/2022 du 28 Mai 2022. Portant reconnaissance du Chef de la chefferie de Bukumu, territoire de Nyiragongo en province du Nord-Kivu. C’était devant la population,  les Chefs de ses groupements, des villages, les autorités Administratives de l’Etat de Siège, le Comité e Sécurité de la province  et d’autres  à la grande liesse  des habitants  de ce territoire.

C’est une fierté et grande joie pour la population de Nyiragongo  d’accueillir les officiels pour procéder à l’installation du nouveau  Grand Chef Coutumier  de la Chefferie de Bukumu a lâché devant l’assistance, le l’Administrateur du territoire  de Nyiragongo. Pour ce Commissaire Principal de la Police Nationale Congolaise qui a rendu grâce à Dieu  de ses ancêtres, maître des temps et des circonstances, a décidé de l’année, du mois, du jour, de l’heure et de l’endroit de l’investiture  après près de 26 ans des régimes  intérimaires dans cette Chefferie.

Un pari gagné pour Constant Ndima

C’est après, une implication sans relâche du Gouverneur militaire  qui a fait face aux vents et marins  pour couper court  à ces pleures  de cette population   restée sans autorités coutumière depuis toute ces années car les combines  politiques ont primé sur  le droit du peuple, la vérité ainsi que le pouvoir coutumier dans cette chefferie proche  de la ville de Goma.  Un motif de soulagement pour l’Administrateur policier de Bukumu, qui pense que : « La cérémonie de ce jour va améliorer les conditions sécuritaires de sa juridiction  car l’installation du vrai chef coutumier a été un dossier casse-tête  car il y a 27 ans ce droit inaliénable n’a pas été respecté » déclare-t-il en poursuivant que cette chefferie est une entité antérieure au territoire de Nyiragongo, créée en 1929, qui a fait à ce qu’on fissionne trois chefferies  dont Turunga, Biyayi  et Kahembe pour en faire une chefferie.

Nyiragongo a une triste histoire de succession

Le tout premier chef a été sa majesté Kahembe Kubunda Paul, père de Bigaruka   dont l’actuel Chef  investi tire son origine. Depuis le 08 Octobre 1995, marquant la date de la disparition tragique du Mwami Bakungu Bigaruka, une date à laquelle le pouvoir coutumier de ce territoire a commencé a basculé dans l’allégeance des pouvoirs intérimaires.  De 1995 à 1996  la règne intérimaire de Bahame Mushumbiri Bigaruka Régent, de 1996 à 1997  Butsitsi Godet Froid  qui sera imposé par la rébellion du RCD , de 1997 à  2016  Butsitsi Bigirwa Jean-Bosco  Régent , de 2016 à 2019  Murahari Bahati Paul, agent de la Division Provincial de l’intérieure et sécuritaire du Nord-Kivu , de 2019 à 2022   Tuishi Bitwaiki Bienvenu , secrétaire administratif de la chefferie  de cette chefferie , du 11 juin 2022 à  jusqu’au 01 Juillet 2022   Batashoka Muhima Michel , Secrétaire Administratif de la chefferie  de Bukumu  en a fait l’interime à son tour.

Les Gouverneurs ont tranché pour Lebon, mais sans succès

Par ailleurs sur la même question, les gouverneurs  civils  dont Leonard Kanyamwanga Gafundi, Eugéne Serufuli, Julien Paluku Kahongya  et Carly Kasivita ont tous au cours de leur mandat mentionné  leurs avis et considérations transmis à Kinshasa en soulignant, le nom de Mr Lebon Bakungu Bazima Bigaruka  comme le vrai Cheffe Mwami pouvant occuper légalement et coutumièrement ce trône ancestral  de Bukumu.

A cet effet, au nom de la légalité et légitimé, en date du 16 au 17 Avril 2019, Lebon Bakungu Bazima  sera également par les Chefs de la chefferie de Bukumu  comme représentant copté des coutumiers à l’Assemblée Provincial du Nord-Kivu. Ceci n’a pas fait à ce que les blocages persistants puissent finir, les trois protagonistes dont Butsitsi Jean-Bosco, Isaac Bigaruka et Lebon Bakungu Bigaruka   seront invités par le président de la République, Félix Tshisekedi à Kinshasa. Il leur donnant de sages conseils et promettant de diligenter d’une commission  d’enquête et de rétablissement de vérité sur le terrain. Quelques mois après,    le ministre national ayant les affaires coutumières de la RDC va conduire une commission à Nyiragongo. Au sortir d’une concertation ce ministre jugera bon   de confier cette tâche à la commission consultative  des règlements des conflits coutumiers du Nord-Kivu  conforment aux lois de la République.

le Gouverneur lui remet les symboles du pouvoir entre ses mains à Nyiragongo

Lebon Bakungu, le vrai Chef de Bukumu

Au terme de ces travaux, cette commission va proclamer publiquement  le 12 octobre 2020, Lebon Bakungu Bizima, comme le vrai chef de la chefferie de Bakumu en présence de tous  les membres de la plénière. C’est la raison pour laquelle, Le Gouverneur Militaire Constant Ndima a rendu des hommages vibrants au président de la République, Félix Tshisekedi pour avoir validé sa passion cette décision  des enquêtes  coutumières  des gardiens des coutumes  et aussi avoir décrété l’Etat de Siège qui a permis aujourd’hui qu’on applique cette décision issue de ces enquêtes. Il faut dire que Lebon Bakungu Bigaruka est un Mwami qui a toujours été réclamé par les tiens et son implication pour la paix  devrait être un élément clé pour le rétablissement de la paix et de la stabilité, gage du  développement dans ce territoire de Nyiragongo a conclu le Gouverneur Militaire Constant Ndima.

Norbert Mwindulwa

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.