Nord-Kivu : Walikale Centre a sa toute première bibliothèque scientifique, l’œuvre utile et agréable de Ghislain Bushoki

0 Shares

C’est une première à Walikale, la Bibliothèque Publique de Walikale a ouvert ses portes au mois de juin dernier.  Une œuvre magnifique  d’un digne fils du coin, la vingtaine révolue, Gislain Bushoki veut que ses pairs jeunes puissent avoir un bagage intellectuel  bien fourni. Il a obtenu l’appui de certaines organisations et hommes de bonne  foi  pour installer cette  bibliothèque de 3 050  livres  d’actualité scientifique  et des domaines divergents  à la satisfaction de sa communauté.

 

Selon ce jeune Coordonnateur de l’ASBL dénommée « Baraza des Jeunes Bunakima’’, c’est depuis le 20 juin 2022 que les portes de cette Bibliothèque unique de Walikale ont été ouvertes en faveur de ses pairs jeunes intellectuels: « Cela fait très longtemps que des jeunes étudiants  de Walikale,  notre territoire finissent leurs études sans bénéficier de bons livres pour mener à bien leurs recherches scientifiques » déclare-t-il et pourtant ils avaient besoin de se capaciter  dans de différents domaines des recherches pour afin améliorer leurs TFC et mémoires de Fin de Cycle. C’est la raison pour laquelle malgré  que je n’ai pas des moyens mais j’ai de l’intelligence pour faire bouger les lignes  et toquer certaines portes des hommes de bonne foi pour avoir ces livres.

Gislain a eu gain de cause                  

Heureusement pour Gislain Bushoki, les portes de l’organisation Books of Congo lui ont été ouvertes et il a obtenu un don  de 3 050 livres d’actualités et de tous les domaines confondus. A ce sujet, une autre Organisation lui a ouvert ses portes, la GEAD pour lui donner un local pour  installer la permanence de la bibliothèque et l’Alliance Lowa à son tour,   lui a prêté son coup de pouce pour lui faciliter le transport de tous ces livres de Goma à Walikale -centre et cela gratuitement.

 Tout début a toujours été difficile

 

Toutefois, la Bibliothèque Publique de Walikale éprouve  d’énormes difficultés pour se ranger à l’ordre compétitif car la maison lui dotée  par la GEAD est en délabrement très avancé et risque de toucher sur la survie de ces livres. Il y a aussi  un besoin pressant de l’électricité pour que,  les étudiants puissent continuer  à poursuivre leurs recherches  dans une lumière recommandée  jusqu’au soir et même pendant la nuit. Sans oublier selon Ghislain Bushoki que,  nous sommes à  l’heure de l’Internet, la Bibliothèque des fils et filles de Walikale  nécessite   un ou trois ordinateurs fixes ou portables  et de la connexion Wi-Fi pour faciliter une recherche avancée et agréable  des étudiants de Walikale. C’est pourquoi, un autre fils de Walikale , le jeune notable David Kubuya  soutient que : « Ghislain a déjà fait son premier pas, d’autres fils et filles de Walikale peuvent lui emboiter les pas en lui dotant ce dont il a besoin pour l’intérêt général des ressortissants de Walikale » a-t-il souhaité.

Le droit d’accès  est fixé  à 5 Dollars Américains par an

 

A la question de savoir si l’accès à la Bibliothèque est gratuit? Ghislain Bushoki répond que voici : « L’abonnement annuel est fixé à 5 dollars Américains, dans le but d’assurer l’amortissement de ces livres et payer également le personnel commis à cette bibliothèque à Walikale –Centre » précise-t-il en poursuivant que ces jeunes qui assurent la permanence dans cette bibliothèque sont là comme des volontaires, mais ils doivent avoir même du savon pour faire la lessive de leurs habits.

Ce Jeune-home reste très reconnaissant

Ghislain n’a pas fini à remercier tous ces gens de bonne volonté pour leur contribution dont la GEAD qui en plus de leur donné un bureau pour ériger la bibliothèque, elle a doté aussi des meubles  pour garnir l’intérieur  de cette unique et seule bibliothèque de Walikale. Ce jeune homme, la vingtaine révolue, Ghislain Bushoki appelle donc d’autres personnes de bon humeur  à appuyer cette Bibliothèque Publique de Walikale, qui est là pour l’intérêt de tous  les jeunes intectuels de ce coin   sans discrimination aucune.

Nous avons voulu savoir également pourquoi cette bibliothèque est dénommée Publique de Walikale ? la réponse de Ghislain a été sans appel: «  elle est appelée Bibliothèque Publique car  elle est là pour tout le monde, ouverte  pour la population scientifique de Walikale et cela sans discrimination ou considération tribalo-ethnique » insiste-il. Il faut dire que,  cette bibliothèque  est ouverte chaque lundi au samedi de 7 heure à 17 heure pour toute personne qui veut mener ses recherches pour l’intérêt de la RDC en général et celui  de Walikale en particulier.

Norbert Mwindulwa

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.