Nord-Kivu -VItchumbi : Le Directeur de l’information de la 34e région militaire rassure le FECOPEILE sur leur requête

Réagissant à la requête de  Comité des Pécheurs  Individuels du Lac Kivu, FECOILE  en sigle, notamment  sur la traque des groupes armés sur le lac Edouard.  Ces groupes armés sont actifs dans la partie Sud-ouest du lac Edouard, le commandement de la 34e région militaire  des FARDC déclare que cette demande est fondée et arrive au bon moment. Selon le  porte-parole de la 34e région militaire, des matériels nécessaires sont  déployés sur  le lac Edouard afin que  les FARDC s’en servent pour traquer les groupes armés qui insécurisent  cette partie de la province du Nord-Kivu. Il appelle  la population de cette zone de travailler en étroite collaboration   avec l’armée régulière pour la réussite  de ces opérations. Le major Guillaume Ndjike Kahiko en dit plus «   la requête au regard de ce qui a dedans est fondée. Il y a déjà le 33e  groupement naval qui a été  doté en matériel professionnel  par la République » informe-t-il en ajoutant que ce matériel est composé des adiques à grande poussée déployées  à VItchumbi, sur le lac Edouard. L’objectif de cette dotation est de permettre  aux éléments de la force navale d’effectuer des patrouilles d’une manière permanente sur le lac Edouard.  Le directeur de la communication de la 34e région militaire  souligne que, dans les jours à venir, ils seront à Nyakakoma  pour déployer d’autres matériels. Il appelle la population de cette partie à être rassurée  car ils ont déjà gain de cause par rapport à leur requête.  Selon la FECOPEILE, c’est à Chanika, Kakindo, Maresturant, Ngazi et Ndwali, toutes ces localités au sud-ouest du lac Edouard que, les groupes armés continuent à semer la terreur et la désolation  contre la population civile.
Norbert Mwindulwa

Input your search keywords and press Enter.