Nord-Kivu : Umeme bila Kodi, une campagne d’exonération des certaines taxes de l’Etat pour booster l’économie congolaise

0 Shares

Umeme bila kazi (NDLR avoir du  courant sans payer les taxes),  une  campagne initiée par des jeunes congolais  dans le but d’encourager l’Etat à poursuivre à libéraliser le secteur de l’électricité pour accroitre  l’économie de son peuple. Il a été présenté et  expliqué à la presse ce  vendredi 21 Aout 2020 à Kabutembo  dans les périphéries de Goma par la CDE –RDC en collaboration avec technique du PHD.

en train d’expliquer à la presse le pourquoi de leur campagne Umeme bila Kodi

Trop de taxes tuent les taxes dit-on,  c’est pourquoi le Centre pour le Développement et l’Entreprise en RDC en sigle CDE-RDC  pense que  l’électricité  est un facteur majeure  qui peut  booster  le développement  économique, social, technologique et même  culturel d’une nation en général et de sa communauté en particulier. C’est la raison pour laquelle, le CDE –RDC  s’en va vers les décideurs et la communauté pour les sensibiliser  dans le but  de les convaincre à  libéraliser  ce secteur de la vie et   faire en sorte que le climat des affaires soit assaini  pour tout operateur économique qui veut entreprendre dans ce domaine en RDC.

Pourquoi  de cette mobilisation ?

 L’un des responsable de cette organisation revient sur l’importance de leur mobilisation  devant la presse , Espoir Bindu  est le Directeur Exécutif dans le CDE-RDC :«  nous sommes d’avis qu’en libéralisant ce secteur, il va favoriser   la concurrence loyale  et celle-ci permettra à son tour  d’améliorer  le service de chaque entreprise œuvrant dans ce secteur de la vie  en faveur du peuple  congolais » explique-t-il en poursuivant que : «  exonérer certaines taxes par exemple  des douanes liées à des énergies renouvelables  dont  les panneaux solaires  pour leurs  entrées  en RDC pourra se répercuter sur le social de Congolais »déclare-t-il.Selon ces jeunes pleins d’énergies et de la volonté de faire avancer les choses, il y a des taxes fondées des toutes pièces en RDC et celles-ci   ne font que  décourager les investisseurs  à venir investir  dans notre pays  par rapport à d’autres cieux. Ce coût  est inséré sur le Prix de Revient du  produit vendu  et pèse ainsi  sur le panier du ménagère congolaise  ont-ils  insisté. D’où leur appel vibrant aux autorités congolaise de s’approprier  ce dit projet  afin d’espérer voir  un jour,   le social de la population congolaise s’améliorait   car disent-ils , le Président de la République et Chef de l’Etat, Félix Tshisekedi  a l’unique rêve, celui du ‘’ peuple d’abord’’ et pour que cela soit une réalité , ce rêve devra passer par le  progrès  du secteur  de l’électricité , créateur  milliers  d’emplois dans le domaine   privé.

le Directeur avec son collaborateur

Des recommandations aux décideurs                 

 Le CDE  a tout de même  formulé certaines recommandations pour  sa cible  afin  que  ses   préoccupations actuelles soient matérialisées. Il a par exemple appelé l’Assemblée  Provinciale à proposer une législation  pour l’accès  à l’énergie  moins coûteuse et accessible  à la population dans le souci d’améliorer la paix et la sécurité. Aux entrepreneurs, de statuer  sur les différents flux sur leurs affaires  et par rapport à l’accès  à l’énergie avec une facilité dans le but de le réduire  sensiblement. Le Gouverneur de la Province n’a pas été omis. Carly Kasivita  devra à son tour, capitaliser  ce document scientifique  et leurs recommandations  pour en faire une priorité de ses priorités  des operateurs économiques privés voulant investir dans l énergie. De ce fait , il devra faire appel  à ces investisseurs  dans sa province afin d’accroitre  l’économie  et réduire sensiblement l’insécurité liée à l’obscurité dans  ses quartiers,  le Gouverneur va aussi veillez  à l’application stricte  des textes légaux et réglementaires aménagés  par les institutions  compétentes pour harmonier  ce secteur… Ils ont fini par conclure leur speech en disant que : « la libéralisation des Entreprises d’électricités doit  accroitre  l’économie congolaise  en un clin d’œil »  concluent-ils. Il faut dire que the Center For Development and Entreprise RDC, une Organisation à vocation régionale. Elle a vit le jour au Burundi, elle va s’étendre au Rwanda puis à  nos jours, elle est  bien implantée à RDC , précisent à Goma. Il est dirigé par  son Directeur Exécutif  Espoir Bindu, un digne fils  du pays et de la province du Nord-Kivu.  Sa campagne lancée ce vendredi devant la presse  a eu le soutien  financier  d’Atlas Network.

Norbert Mwindulwa

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.