Nord-Kivu : Six mois après, voici l’essentiel des réalisations de l’Etat de Siège faites par le Gouverneur Militaire, Le Lt. Gén. Constant Ndima

Depuis le début de l’Etat de Siège au Nord-Kivu, il ya de cela  six mois passés,   les Forces Armées de la République ont neutralisé 147  des groupes armés, 88 autres capturés  et 776  ce sont rendus en attendant  le programme DDRC-S  suites à la pression militaires effectuées  sur eux  par les FARDC.  496 armées létales  de tout calibre  ont été récupérées. Au chapitre de la sécurité dans la ville de Goma et ses environs, le phénomène 40 voleurs décriés par la population est presque endigué et la population dorme en tranquillité  ce dernier temps  et le General de Brigade  et porte-parole  du Gouverneur  Militaire de la Province, le Général Ekenge  a ainsi rassuré la population que ce phénomène devra d’ici peu appartenir au passé.  La criminalité urbaine   orchestrée par  des personnes non autrement identifiées  dont  certains jeunes de la Ville de Goma ont qualifié de tribalisme en outrance  entre les communautés Hutu et Nande  sont amenées à bout par les animateurs de l’Etat de Siège en  province du Nord-Kivu   notamment le Gouverneur de la Province, le lieutenant Général Constant Ndima. La forme  de criminalité  visant les cambistes  ou échangeurs de monnaie  que le Gouverneur de la province a mis comme son cheval de bataille ,  ces criminels sont pour la plupart dans les verrous et certains qui ont eu  la chance de s’échapper  sont loin  de la province ainsi des stratégies ont été prises  pour que cette sorte  du banditisme soit  éradiquée  et les autorités rassurent qu’ils mettre hors d’Etat de nuire  ces  bandits de grands chemins

le porte-parole militaire du Gouverneur et son chef à l’Aeroport de Goma

.

Beni, épicentre des criminalités en voie de solution

En territoire de Beni, le secteur opérationnel SUKOLA 1  a  déjà neutralisé  227 terroristes des ADF, 31 capturés  et 22 autres ADF se sont rendus sous la pression de nos forces loyalistes, les FARDC. A cet  effet, 256 otages ont été libérés par  notre armée nationale, jadis captifs  par  ces ADF.  Sous les projecteurs et verrous de nos forces, au total 210 collaborateurs des ADF  dont 99¨% de la nationalité congolaise  malheureusement. 18 motos ainsi que 6 véhicules appartenant  à ces forces négatives  des rebelles Ougandais ont été saisis   et ceux-ci   diminuent  fortement la capacité de nuisance  des ADF.  35 autres bandits à main armée  dans ce coin  ont  été capturés vifs  et arrêtés  dans la ville de Beni. Cela se répercute sur la quiétude de la population de Beni ville et territoire.

La Société Civile félicite  les animateurs de l’Etat de Siège

Au vu de tous ces résultats, la population locale via la Coordination Provinciale  de la Société Civile  a adressé récemment  des messages d’encouragements aux FARDC  et un plaidoyer de renforcer  la franche collaboration entre  cette population et leur unique armée.  Le concert des casseroles ainsi que des marmites initié souvent  à Butembo  par  la population  lorsqu’elle  se sent   insécurisée ou visitée par des bandits à main armée, une pratique initiée par le mouvement citoyen Veranda Mutchanga. Beaucoup de gens pointaient  du doigt aux patrouilleurs, mais hélas, à l’arrivée du Gouverneur militaire à la tête de la province du Nord-Kivu,  Le Lieutenant  Général Constant Ndima  a  analysé  le fait et a ordonné  qu’on arrête les commanditaires. Lors de ces arrestations, il s’est révélé qu’aucun  policier moins encore militaires  dans le rang de ces mal francs donc ce sont  des civiles  de ce coin qui insécurisaient les leur  en  détenant  des armées illégales  en ville de Butembo.

Une note distinctive  aussi pour le développement de la province  

Parce que, l’Etat de Siège rime avec le développement, c’est pourquoi, sur le plan économique, plusieurs infrastructures routières   ainsi des ouvrages sont en train d’être réhabilités  ou  sont envoies  de l’être, c’est notamment les  exemples de la Route  Mbau –Kamango –Nobili défaite par le Gouvernement Constant Ndima , certes qu’il a trouvé au début du commencement et en a  poussé de l’avant  avec bien sûr la réhabilitation  d’un pont sur  ce trançon, faite par le corps du génie militaire des FARDC ,  la route Beni- Mangima a été passé aussi au  pagne fin et retouchée  par l’homme d’Etat Constant Ndima ,  le tronçon  Sake-Masisi –Walikale a été  lancée pour le début de ses travaux  et d’autres axes routiers en villes de Goma comme celui de Butembo.

Les recettes doublées et le salaire  des agents payé en totalité   

Nous notons la réduction  des fraudes douanières  aux niveaux de nos frontières, les trafics  illicites des certains produits  ainsi que des paiements obligatoire de certaines taxes  de l’Etat. A ce sujet, le Gouvernement militaire  a maximisé le double de recette de ses prédécesseurs civils, soit par mois, 2 millions des dollars américains pour les taxes provinciales dans une période de six mois de gestion orthodoxe de la chose publique. A  ce jour, on  doit noter que le Gouverneur Constant Ndima  paie régulièrement les fonctionnaires de l’Etat commis à sa gestion et a parvenu à payer la totalité  leur salaire mensuel dans le cadre  de la bonne gestion  du personnel  ainsi que de leur motivation. Il n’a jusqu’ici enregistré aucun retard  du paiement  de salaire mensuel de ces collaborateurs au Gouvernorat de la Province du Nord-Kivu, chose qui était utopique il y a peu.

Norbert Mwindulwa

Input your search keywords and press Enter.