Nord-Kivu : l’honorable Crispin Mbindule appelle les jeunes compatriotes à intégrer les FARDC

0 Shares

Reçu en audience par le Gouverneur Militaire  du Nord-Kivu, le député national Crispin Mbindule  qui est en transite  à Goma Mithono  pour Butembo, sa circonscription électorale. Cela,  dans le cadre de ses  vacances parlementaires. Il  a  discuté ce jeudi 21 juillet 2022  avec le Gouverneur de la province du Nord-Kivu, le lieutenant général Constant Ndima Kongba sur la situation  qui prévaut dans cette partie  Est du  la République.

Selon notre source,  la partie Grand –Nord de la province   sévit d’une instabilité sécuritaire irritée par la résurgence des terroristes du M23. Cet élu  s’est soumet  à l’exercice  de jeu questions –réponses des  journalistes  au sortir de  son  audience. Cet  élu de la ville de  Butembo  dit avoir mis à profit l’occasion pour faire avec l’Autorité Provinciale un tour d’horizon de la situation générale qui prévaut au Nord-Kivu et ainsi disposer des éléments censés garnir son rapport des vacances parlementaires.

IL a condamné l’activisme des groupes armés

A  la question de savoir sa position  vis-à-vis de la prolifération des groupes armés dans la partie Est  de la RDC ?  l’honorable  Mbindule a fustigé cet activisme qui s’éloigne de l’amour de la patrie avant d’appeler tous les jeunes à quitter les groupes armés  pour  ainsi intégrer l’Armée Nationale Congolaise en suivant la procédure normale et légale de recrutement au sein des FARDC :  «  Nous n’avons que la République Démocratique du Congo comme pays et pas un autre. Si vous êtes Mai Mai, je ne crois pas que votre objectif c’est de tuer vos compatriotes ? » S’est-il interrogé  et d’ajouter,  l’élu de Butembo,  pour qui  la seule la procédure de formation constitue la voie à suivre pour défendre notre pays.

 Ils se cotisent pour l’effort de guerre

En plus des contributions consenties désormais mensuellement par tous les députés nationaux  en termes  d’appui à l’effort de guerre, l’honorable  Crispin Mbindule  Mithono  a révélé  qu’une offensive à travers la diplomatie parlementaire a été amorcée en vue de sensibiliser l’Opinion Internationale sur la nécessité de conjuguer les efforts   de tous pour arrêter les hostilités qui n’ont que trop duré  dans la partie Est de la République Démocratique du Congo.  Celui-ci insiste qu’ils sont en train  de se dire la vérité entre parlementaires sur  les violations de territoire congolais par le Rwanda et leur démarche devra apporter ses fruits.

Norbert Mwindulwa

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.