Nord –Kivu : Les FARDC et la PNC rendent les deniers hommages valus à leurs frères d’armes, tombés sur le champ de bataille à Kibumba et Rugari

0 Shares

Ils se sont battus contre le groupe terroristes du M23  et en ont payé de leur vie,  ils, sont  des  officiers supérieurs, subalternes et hommes de troupes qui ont été tués et dont  leurs corps sans vie  ont été présentés devant leurs amis, frères, familiers et connaissances ce vendredi  03 juin 2022 au stade Afia de Goma.

Parmi eux,   trois officiers des Forces armées de la République démocratique du Congo faisant la représentation d’autre dizaine des victimes de cette guerre d’agression étrangère sans nom.  Les  nommés  le Colonel Mushagalusa, le lieutenant-colonel Bitwenge Ruvusa Alex et le médecin militaire Butsitsi Hubert sont ainsi  tombés  comme leurs collègues  dernièrement sur le champ d’honneur contre les rebelles  M23 appuyés par l’armée Rwandaise dans le théâtre des affrontements  à Kibumba et Rugari. Ces éléments des FARDC  ont eu droit aux derniers hommages dignes de leurs  noms  au cours d’une cérémonie patronnée au stade Afia de Goma par le Chef d’Etat-Major Général, le Général d’armée Célestin Mbala Musense accompagné, le Gouverneur Militaire, le L.t Général  Constant Ndima et le Commissaire Divisionnaire Yav Mushid  sans oublier les familles des illustres disparus qui ont rehaussé de leur présence en ce lieu de deuil collectif.

Ils ont rempli leur mission

 

Appeler à prendre la parole,  le Porte-parole du Gouverneur Militaire, le Général  de Brigade  Sylvain Ekenge a reconnu sagement  la cause noble pour laquelle ces militaires sont tombés aux côtés d’une dizaine d’autres dont les  sous-officiers et soldats des rangs. Il assuré que,  pour honorer la mémoire de ces militaires morts héroïquement avec des armés à main : «  les Forces Armées de la République Démocratique du Congo resteront  plus que jamais déterminées à défendre, jusqu’au sacrifice suprême, l’intégrité du territoire national  de notre pays » et s’en est suivi une messe de requiem   des officiers  au cours duquel,  les célébrants se sont succédés pour rappeler la mission régalienne  d’un bon militaire en paraphrasant  les écritures saintes notamment  celle de  donner sa vie pour son pays et cela, en protégeant sa population et ses biens. L’événement extrême a coiffé  cette cérémonie funèbre  par le dépôt des gerbes de fleurs partant du patron  des Forces armées de la République Démocratique du Congo, puis du Gouverneur Militaire du Nord-Kivu et par la suite   des  membres des familles des illustres disparus.

La MONUSCO a pleuré aux côtés  des FARDC

 

Notons que, le Commandant Forces de la MONUSCO, le général de corps d’armée Marcos De Sá Afonso Da Costa et le Commissaire Général Adjoint de la Police Nationale Congolaise, le commissaire divisionnaire Patience Mushid Yav, ont aussi salué la mémoire et la bravoure de ceux-là  qu’ils ont qualifiés des héros. Au final,  les corps des illustres disparus ont été conduits  au cimetière Chemin du Paradis de Mugunga, à l’ouest de la ville de Goma où ils reposent désormais  dans leur dernière  demeure.

Norbert Mwindulwa

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.