Nord-Kivu : L’épidémie de Rougeole tue les enfants à Walikale ; Le MSF fait le nécessaire

La zone de santé de Walikale au Nord-Kivu fait face à l’épidémie de la  rougeole depuis le mois de juin  2018. Selon notre source, plus de mille cas  ont été notifiés dont 15 décès déjà enregistrés jusqu’au mois de février dernier. Cette épidémie emporte le plus, les vies des enfants de moins de 5 ans soit plus de 860 cas s’alarme  l’ ONG  Médecin sans frontières.
Selon un communiqué de presse daté du mercredi dernier, depuis le début de l’épidémie de rougeole en juin 2018, Les airs de santé Mundindi à Makana, 8e CEPAC et Ndofia ont rapporté les plus des cas soit 80 cas et plus indique les médecins Sans Frontières dans communiqué de presse publié ce mercredi 6 mars par le service de communication de  cette ONG internationale. Des cas suspects en provenance d’autres zones de santé  du territoire de Walikale notamment à Itebero et Kibua ont été admis dans la zone de santé de  Walikale. Si ces cas des rougeoles  sont actuellement en hausse dans cette partie de la province du Nord-Kivu, c’est  parce que la zone de couverture vaccinale est  insuffisante renseigne le Docteur  Patrick Balume Ndamwenge, Médecin chef de zone de santé de Walikale. L’ONG Médecins Sans Frontières appui la réponse à l’épidémie de rougeole depuis cela, le mois de septembre 2018 notamment à travers  la prise en charge permanente et gratuite  des malades dans les neuf centres  de santé et à l’hôpital Général de  Walikale. Il faut dire que pour faire fasse  à cette épidémie qui sévit les enfants en  territoire de Walikale,  le MSF a vacciné plus de 30 milles enfants  dans cette zone de santé.
Rose Kashala

Input your search keywords and press Enter.