Nord-Kivu : L’éditeur du Journal Clin d’œil, Jean-David Kyabula échappe à la mort de justesse à Goma

0 Shares

Agressé physiquement par trois personnes non autrement identifiées  en date du 19 décembre 2021 tout près de sa résidence, ce patron  de la presse écrite  s’en sort avec des blessures graves à la tête et à son bras droit. Il plaide pour le renforcement de la sécurité dans les 18 quartiers de Goma. Il l’a dit lors que nous l’avions visité  dans son lit d’hôpital à Goma.

Deux semaines après sa sortie de l’hôpital, Jean-David a accepté que l’on  parle de cette tentative de meurtre dont il a été victime  pour voir si cela  peut aider à renforcer la sécurité dans  les quartiers de Goma. Il se souvient de cette agression  comme si c’était hier : « Au fait je revenais de nom bureau de travail, puis passé chez un ami pour planifier les 50e anniversaires du mariage de ses parents. Dans mon quartier à quelques  30 mètres de chez où je m’approvisionnais en crédit  des appels téléphoniques, trois hommes sortent  de nulle part  et me demande qui suis-je  en Lingala (Yoo Nani) ? » Explique-t-il en poursuivant qu’il va leur saluer gentiment  bonsoir et que je suis Jean-David, habitant de cette avenue.
Ils se décident de l’agresser
Subitement l’un d’eux  va  dire   qu’il soit tabassé en Lingala. La victime, le Journaliste  Jean-David  va supplier  ses agresseurs  de ne pas user de  la violence car il a des téléphones portables ainsi que de l’argent,  s’ils peuvent carrément  les prendre ,  lui laisser la vie sauve et cela sans aucune discussion ?: «  la personne non cagoulée en face de moi  va me taper d’ un tuyau métallique sur la tête, j’ai été blessé par son premier coup  sur la tête, il va reprendre son action et j’ai essayé de protéger la tête par un bras, sans succès car ses amis  l’ont  aidé  à le faire de l’autre côté et je me suis retrouvé terrasser  par terre entrain de saigner  »  déclare-t-il en ajoutant qu’ils m’ont dépouillé de tous ceux  dont j’avais dans mes poches  et partir sans que je ne sois  secourus par qui que ce soit.  Jean -David  criait  très fort et  à 5 mètres  dès- là où il a été  agressé,   il ya  la résidence d’un colonel de la Police Militaire   ,mais ces gardes  n’ont pas intervenu  pour assister  la personne en danger .
Il a beaucoup saigné, mais il est en vie
Dieu merci le pire n’est pas arrivé car je suis  aujourd’hui en vie.  Ce journaliste  une fois  qu’il a repris la connaissance, il va  se dirigé dans la parcelle  de l’un de ses voisins  pour éviter d’effrayer sa femme et ses enfants avec  ce sang qui couvrait tout son visage et ses habits.  Il  sera amené  à l’hôpital  pour des  soins appropriés  et c’est  par après que   sa  famille sera informée   de cette circonstance. Jean-David  confie que toutes ces discussions avec ses agresseurs , sa femme  l’entendait de loin , mais ne savait pas  si c’était lui  la victime, c’est pourquoi elle  lui a même envoyé un texto  pour lui prévenir que les bandits à main armée étaient en train d’opérer dans leur quartier et  qu’il ne fallait pas  rentrer   à ce moment-là , pourtant ses agresseurs avait déjà  ses  téléphones et  ses autres  biens de valeurs.
Nous sollicitons  de nous renforcer la sécurité  dans nos quartiers
L’éditeur Jean-David Kyabula  plaide  pour le renforcement des mesures sécuritaires dans les quartiers de Goma  et ses environs.  Il faut dire qu’il  y a  une  semaine de cela,  ce journaliste a été  victime  d’une autre agression sur la même place , mais ce jour-là, il se battu avec son agresseur seul  et a parvenu à le maitriser jusqu’à l’amener  avec son arme chez le Colonel voisin du quartier  où  ce bandit de grand chemin  a été  pris en charge par ses collègues Polices Militaires. Au moment où nous rédigeons cet article de presse, Jean-David ne sait pas le sort que la justice militaire avait réservé  à  ce prétendu militaire indiscipliné  qui  selon lui, portait  la tenue semblable  à nos forces armées lors de son arrestation.
Rédaction Centrale  émergence plus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.