Nord-Kivu : le Ministre Muhindo Nzangi se félicite de l’ordre établi au sein du Campus du Lac et d’autres institutions académiques de Goma, il promet le de faire plus

0 Shares

4 mois après  son dernier  passage au Campus du Lac dit ‘’UNIGOM’’, le ministre  national de l’ESU, Muhindo Nzangi  y est revenu ce 21 mars encours à Goma  pour une visite d’éclaire afin d’y  voir claire si,  l’ordre donné y a été respecté tel que voulu par lui-même. Un constant  surprenant  à  l’UNIGOM, il  reste seulement  une  seule faculté à son   sein, celle de la médecine et d’autres institutions dont ISTA, ISTOU et …  et facultés académiques ont délogé ce bâtiment  pour s’installer dans leurs nouvelles adresses.

le nouveau comité de l’UNIGOM et le ministre Nzangi à ndosho dans leur nouveau bâtiment

C’est notamment l’UNIGOM  qui s’est construit sur fonds propre, après que ce nouveau recteur ait pris les règnes  de cette université de l’Etat Congolais,  plus de 45 auditoires  et l’ISTA, alors  jadis semelle des troubles,   a acquis ses propres bâtiments avec une grande parcelle remplaçant les normes des instituts supérieurs, achetés par le ministère de l’ESU à la hauteur de plus 175 milles

Nzangi devant les étudiants de l’ISTA à Mugunga , nouvelles installations à Goma

dollars Américains à Mugunga.

Muhindo Nzangi plus que déterminé

avec son collègue de la recherche scientifique à Goma

 Les étudiants se frottent déjà les mains et  acquièrent  la connaissance dans des conditions et normes universelles. Déterminé dans sa vision, Muhindo Nzangi veut faire de l’Université de Goma, la quatrième faculté des Universités des médecines en RDC, cela, après celle de Kinshasa, de Lubumbashi, de Kisangani et c’est serait   la faculté des médecines de l’Université de Goma. : «  Dans cet endroit-là, nous allons construire des auditoires connectés à l’hôpital c.-à-d. les médecins, on ne les forment pas dans des auditoires , mais plutôt  dans les hôpitaux qu’ils sont formés » insiste-t-il et d’ajouter que la faculté des médecines  ne fonctionne jamais avec d’autres facultés  car elle doit se  mettre l’écart des autres, au sein des Cliniques Universitaires  pour la meilleure formation  des futures médecins qui d’ailleurs  doivent s’habiller  en blouse blanche.

devant le personnel scientifique et parents des étudiants à cap Kivu Hôtel de Goma

Il veut instaurer d’autres règles pour redresser son secteur

Pour cela chers étudiants, nous allons amender  de  nouvelles  règles pour que chacun des étudiants s’habillent selon  son domaine de recherche. C’est par exemple, les agronomes qui doivent s’habillent  en salopette, les juristes, chaque jour en costume pour refléter la vraie image qu’on  veut devenir. Le Ministre de l’ESU, Muhindo Nzangi soutient que si un étudiant de la médecine par exemple ne parvient pas à manipuler les matériels  pour traiter un patient  à l’hôpital, il ne mérite  d’être appelé médecin ! C’est cela selon lui ‘’ l’esprit même du système LMD’’, une nouvelle réforme voulue par l’administration  de Muhindo Nzangi. : « J’ai dit ce matin lorsque je suis arrivé dans l’une de nos province, j’ai rencontré le père Charles qui a son  Institut Supérieur, ce dernier a écrit devant son institution que la Théorie sans pratique, c’est une escroquerie »  déclare-t-il devant un  parterre d’étudiants et de leurs  parents.

la vache qu’il a offert aux parents des étudiants pour leur soutient à l’ESU à Goma

Vous devez être compétents

Le Ministre de l’ESU  soutient tout haut que, les étudiants ne sont pas là,  seulement pour obtenir des diplômes académiques, mais plutôt  pour acquérir  des compétences, de l’expérience. Muhindo Nzangi pense que,  les étudiants actuels doivent se poser  la question de savoir qu’est- ce qu’ils feront chacun d’eux après leurs études ? Ce ministre appui sa thèse en soulignant que,  le LMD veut faire en sorte que, l’étudiant qui a un diplôme de graduant dans  tout le  domaine,  puisse travailler, que son diplôme là ait une valeur  au travers son expérience.

No comment!

Il suffit d’avoir le graduat pour travailler 

l’auditoire venu l’écouter à Cap Kivu hôtel de Goma

A ce sujet, il est revenu  sur  ceux-là qui ont des diplômes de graduat en médecine et qui peuvent déjà travailler dans des hôpitaux comme des laborantins. Le ministre de l’ESU tape sa main sur la table et pense que,  nos universités ne doivent plus former des chômeurs, mais des créateurs d’emplois. Mêmes des étudiants en informatique se trouvant dans d’autres provinces de la RDC, ils n’ont jamais pour certains  touchés l’ordinateur a révèle Muhindo Nzangi Butondo.  Il a décrié cette manière d’apprentissage et veut qu’on dispense  25¨% des théories   et 75 des pratiques dans chaque domaine de la vie.   En guise de reconnaissance pour les parents qui participent à la reconstruction  de nos universités dont celle de l’UNIGOM par le paiement des frais de construction de par leurs enfants , le patron de l’ESU en RDC a donné  séance tenante une vache  à celui qui a représenté  tous les parents  à  cette  séance de contrôle couplé de sensibilisation. Il faut dire que, sauf   changement de dernière minute, le ministre de l’ESU de la RDC  va poursuivre son périple  d’inspection ce  mardi 22 mars 2022     dans des  universités afin de s’évaluer si l’ordre s’est établi petit à petit  en province du Sud Kivu, précisément à  Bukavu. Les problèmes du courant, de transport et d’eau  potable  pour les étudiants  déplacés dans leurs nouvelles adresses  seront  résolus incessamment a promis Muhindo Nzangi.

Norbert Mwindulwa

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.