Nord-Kivu : Le Gouverneur Militaire Constant Ndima procède à la restitution de l’atelier sur l’Ethique et Déontologie des militaires qu’il a reçu dernièrement à Kinshasa

0 Shares

Le Gouverneur Militaire du Nord-Kivu a tenu à être devant ses frères d’armes, les officiers et sous –officiers  des FARDC  pour le restituer le contenu  de l’atelier qui a eu à bénéficier   pour    l’éthique et l’déontologie des militaire  à Kinshasa. Un atelier qui a  été initié par le ministère de la défense de la RDC et présidé par le Président de la République, Félix Tshisekedi. Ceci s’est passé ce lundi 23 Mai 2022 à l’hôtel Linda de Goma à la satisfaction de tout le corps de l’armée loyale.

Pas de commentaire!

Le devoir de servir avant de se servir lui hante le cœur, le Gouverneur Militaire Constant s’est  fait de nouveau  le devoir  de restituer ce qu’il a reçu comme formation de capacitation  des officiers supérieurs des FARDC  en Ethique et Déontologie de leur profession à Kinshasa. Oui, ceux du Nord-Kivu  en ont bénéficié et  ont été sur le banc de l’école ce lundi 23 mai 2022, stylo et carne en main pour retenir à la lettre tout ce qui leur a été dispensés par  leur Chef numéro  Un en  province,  a mémorisé pour eux. Le Lt. Gén. Constant Ndima en parle plus en ces termes  «  Comme vous le savez , nous avons été à Kinshasa  en date du 12 au 14 mai en cours et  avons participé à un atelier organisé par le ministre national de la défense et anciens combattants  de notre pays et ceci, sous  le haut patronage du Président de la République et Chef de l’Etat » explique-t-il devant la presse en poursuivant que dans ce séminaire , il a s’agit  de réfléchir sur l’éthique et la déontologie de nos forces armées de la République.

Le Président Tshisekedi avait constaté un quoique

De son passage à Goma et en Ituri , Félix Antoine Tshisekedi avait rappelé aux hommes des troupes  et leurs supérieurs  sur la défaillance de certains éléments  dans les rangs des FARDC sur l’Ethique et la Déontologie : «  Il avait des remarques à nous qui sommes en charge des commandements militaires, c’est la raison pour laquelle , le ministre de la défense , lui en charge de la politique des armées a fait appel à nous tous pour nous sensibiliser afin  d’appliquer l’éthique et la déontologie au sein des FARDC »  explique-t-il devant un parterre  des journalistes. Le Général Trois étoiles, Constant Ndima  soutient que l’Ethique est l’ensemble de comportement  de chaque militaire, responsable  devant toute circonstance dont  une valeur ou probité morale irréprochable et la déontologie, c’est l’ensemble des règles, lois  ou procédés  militaires , des principes ayant trait  à leur profession  qui doivent être respectés  à la lettre afin de garder une bonne image de nos forces des défenses et des sécurités a-t-il explicité. Ces deux  exigences devront selon le Gouverneur Militaire du Nord-Kivu guider  les autorités militaires des FARDC dans la gestion des ressources humaines, financières et matérielles.

Ils ont renouvelé leur loyauté au Président de la République

IL faut dire qu’à la fin de ce séminaire organisé à Kinshasa à l’attention des  officiers militaires des FARDC, ces derniers ont renouvelé leur confiance, loyauté  ou serment  au chef de l’Etat, Félix Antoine Tshisekedi et à la nation congolaise. De son côté, le Commandant suprême des FARDC, Felix Tshisekedi  a fait de même   devant  ses généraux et autres. Donc, celui qui ira à l’encontre de l’éthique et la déontologie des FARDC, subira la  rigueur de la loi quel que soit  ses fonctions ou ses grades au sein  de l’armée de la République Démocratique du Congo a souligné le Lieutenant Général  Constant Ndima. L’ambiance a été bon enfant entre lui  et  ses subalternes.

Norbert Mwindulwa    

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.