Nord-Kivu : le Général Edmond Ilunga Mpeko appelle les FARDC et la Police à l’unité, la loyauté et au professionnalisme

 Les Forces Armés de la République Démocratique du Congo  et de la Police Nationale Congolaise  doivent être vigilantes et disponibles au service de la population à cette période  de l’attente de la proclamation des résultats des élections  du 30 décembre dernier .Cet appel est du Général de brigade Edmond Ilunga Mpeko, le Commandant de la  34e  région militaire au cour de la  parade mixte FARDC-PNC  qu’ils ont tenu ce 05 janvier 2019  au stade Afia de Goma.
Ce haut commandant était en présence du Commissaire Provincial  de la PNC au Nord-Kivu, le Général Placide  Nyembo Ngalusha. Edmond Ilunga Mpeko a  demandé aux FARDC et à la PNC de travailler  en collaboration «  nous avons aidé la population à faire des élections, elle a élu ses représentants  et cela ne nous concerne pas car, notre travail a été de les protéger » déclare-t-il en continuant, ce qui nous reste, c’est la proclamation des résultats des élections. Il continue, ce résultat ne concerne nullement ni l’armée moins encore la police, mais plutôt la CENI et la Cour Constitutionnelle. «  Nous devons fournir d’efforts en cette période pour leur garantir la paix, la sécurité et devons être unis dans nos services pour faciliter la tâche à la population et celui qui va créer le désordre, nous devons le maitriser » souhaite-t-il. Le commandant de la 34e région militaire a souligné devant ses hommes de troupes de ne pas être distraits par les discours politiciens  car les FARDC et la Police demeurent apolitiques selon la loi de ce pays.
La vigilance est démise
Il a ensuite appelé  ses frères d’armes à être très vigilants et disponibles  afin de servir le peuple, qui selon lui, attend beaucoup d’eux. «  Nous devons aider la population à vaquer à ses occupations, celui qui vend la feuille de manioc, qu’il poursuit son activité, celui qui veut aller à église, qu’il partait à l’église pour prier pour le pays car c’est pays et cette province  appartiennent à Dieu » insiste-t-il  et de rappeler à n’est pas provoquer la population par des petits vols.  Le Général Ilunga Mpeko a soutenu que l’armée et la Police viennent de la population et un jour, à la fin de leurs missions, ils retourneront au sein même de cette population civile. Le numéro un  des forces armés au Nord-Kivu  a souhaité d’identifier les brebis galeux au sein de la population et de les séparer avec les vrais dans le but de chercher une paix et tranquillité au sein de la société. Il a fini par interpelé ses hommes de servir la population dans la discipline, la loyauté envers les institutions de la République en commençant par le président de la République, le commandant  suprême des forces armées et de la police.
Il a salué leur professionnalisme
Il faut dire que le Général Edmond Ilunga  a finalement  félicité les éléments de la PNC et des FARDC  pour la bonne sécurisation lors des élections et des festivités de nouvel an. Un défile mixte des FARDC et la PNC  a couronné cette  cérémonie.
Norbert Mwindulwa   

Input your search keywords and press Enter.