Nord-Kivu : Le député National Patrick Munyomo rejette l’élection du vice-président à l’assemblée provinciale et promet d’introduire un cours en justice pour annulation

Une délégation des députés nationaux de la plateforme politique FCC du Nord-Kivu  est venue  appuyer  la compagne et l’élection du bureau définitif de l’Assemblée provinciale. L’honorable Patrick Munyomo, l’élu de Goma à la nationale en fait partie. Ils étaient présents  pour soutenir les tickets FCC-CACH. Mais Patrick Munyomo s’indigne de la manière dont les élections se sont déroulées au bureau de l’Assemblée provinciale. Il a salué les élections de certains membres de ce bureau sauf au niveau du vice-président. Il promet d’aller en justice pour recouvrer leurs droits.

Solon l’honorable Patrick Munyomo, sa plateforme politique va introduire une requête  de recourt en annulation contre la nomination de l’honorable Jean-Paul Lumbulumbu.  Ce grand politicien soutient que les textes n’ont pas été bien interprétés par l’ancien président provisoire de cette chambre des représentants du peuple, l’honorable Pay Pay  Pierre Asyakasige «  je voudrais ici féliciter l’élection brillante du président,  rapporteur ,son adjoint et du questeur de l’Assemblée provinciale de notre province, mais là où le bât blesse, c’est au niveau du vice-présidence » déclare-t-il en  poursuivant que les textes soulignent qu’il faillait partir au second tour de ces élections là, mais pas citer ou nommer  l’un des candidats pour faire plaisir à certaines franches des politiques.

Les textes n’ont pas été bien interprétés

 L’élu national de la ville de Goma explique en ces termes «  ces irrégularités  doivent être corriger car le président provisoire n’a pas usé de sa sagesse pendant l’élection du vice-président , le deuxième tour  est mentionné dans les textes, mais il n’a pas été suivi  pour de raison d’équilibre dans ce bureau pourtant, cette thèse n’est pas mentionné ainsi,   selon l’honorable Pay ¨Pay » s’enflamme-t-il en colère en poursuivant qu’en politique, il n’ y a pas des cadeaux  sauf le mérite a-t-il insisté. Pour lui, l’élection du vice-président de l’Assemblée n’est pas finie et promet d’aller en justice pour remettre leur candidat FCC-CACH dans ses droits légaux, précisément du parti politique AFDC et alliés dont fait partie l’honorable Patrick Munyomo. Notons que le candidat FCC-CACH , l’Honorable Aisé Kambale  a eu 24 voix  contre Jean-Paul Lumbulumbu 24 voix également, ce qui a fait à ce qu’un second tour soit envisagé, mais  le président sortant Pierre Pay a usé de son pouvoir selon d’autres textes contestés par FCC-CACH  pour nommer Maitre Jean-Paul Lumbulumbu , c’est ce qui a été une goutte  d’eau  de plus  pour déborder  ces élections. L’affaire donc reste à suivre.

Norbert Mwindulwa

Input your search keywords and press Enter.