Nord-Kivu : le député national Patrick Munyomo appelle à accompagner la vision du Chef de l’Etat

Mettre fin  à l’insécurité dans la province du Nord-Kivu, voilà, l’une des promesses faite par le chef de l’Etat, Félix Antoine Tshisekedi  aux élus nationaux et provinciaux lors de sa récente visite dans les  villes de Goma, Butembo et Beni. Pourtant la paix ne sera rétablie sans l’accompagnement  de tout le monde estime l’un des  députés nationaux qui ont été dans la suite du président de la RDC. C’est le point de vue du député national Patrick Munyomo Basilwango, élu de Goma au compte du parti politique AFDC, pense que,  toute la population de sa province doit contribuer  pour  le rétablissement de cette paix  long temps recherchée « le président de la République nous a reçu entant qu’élus du peuple et nous avons échangé avec lui  à propos des préoccupations de nos électeurs, l’insécurités » déclare-t-il en poursuivant , il nous a promis de prendre des mesures pour en  faire face et rétablir la sécurité durable dans notre province. L’honorable Munyomo appelle la population a accompagné le chef de l’Etat de sa vision de rétablir la paix en collaborant avec les services de sécurités et les Forces Armées de la République Démocratique du Congo.

La sécurité est l’affaire de tous

 Cet homme d’Etat souligne que,  tout dépendra de nous  car   parfois, l’on dit que ce sont les fils du terroir  qui se transforment en groupes armés  pour venir insécuriser leurs  propres communautés. «  le chef de l’Etat a promis de prendre des mesures strictes par rapport à la sécurité de la population ici au Nord-Kivu en particulier et  dans d’autres provinces en général, nous devons nous souder les coudes et l’accompagner » insiste-t-il en soulignant que  nous devons plus continuer à pleurnicher,  nous devenons très pauvres, nous ne savons plus aller aux champs ni faire  des choses  à cause d’ l’insécurité causée  par certains concitoyens , ennemis de la République «  nos mères sont violées, nos enfants ne vont plus à l’école, on a trop parler , il faut que cela cesse pour donner chance au développement de notre province , riche du sol et sous-sol » déclare-t-l ’élu de Goma, Patrick Munyomo. Avant de conclure que , nous devons finir avec des discours et passer aux actions concrètes afin que celles-là, profitent à la population.

Norbert Mwindulwa

Input your search keywords and press Enter.