Nord-Kivu : La visite de courtoisie de l’hon. Ayobangira Safari au Gouverneur Constant Ndima a tourné au tour de l’amélioration de la situation sécuritaire et pris en charge des rendus

L’élu de Masisi, Safari Ayobangira  a été allé voir le Gouverneur du Nord-Kivu  ce lundi 02 Novembre 2021  pour parler  de la situation sécuritaire ayant trait au conflit foncier  dans sa circonscription électorale, ils ont également  discuté sur  la problématique  de l’activisme des Groupes armés  et ainsi que la  démobilisation de ces derniers.

Eu égard à tous  ceux qui précèdent, le Député National  Safari Ayobangira  en a discuté à fond avec le Gouverneur de la Province, le Lt. Gén. Constant Ndima , en parlé  avec des réalités concrètes du terrain  dont l’élu n’a pas été obligé de les dévoiler  sur place publique  car disait-il  , cela concerne , la sécurité nationale.

Le P-DDRRC-S doit être opérationnel

Pour par exemple la question du P- DDRrC-S, l’honorable Safari  plaide pour mettre en œuvre déjà des moyens financiers afin  que  ceux qui expriment la volonté  de se rendre pour participer à la reconstruction  de la paix  et la stabilité de l’Est de la RDC soient  réellement pris en charge. : « Nous  avons exprimé le vœu  de voir que le programme DDRRC-S soit effectif, ceux qui sont dans  les camps de cantonnement  soient pris en charge  pour ne plus retourner dans la brousse et continuer à faire du mal à nos populations » souhait-il.

Non à la suppression de l’Etat de Siège  

A la question de savoir quelle est sa position sur l’Etat de Siège au Nord-Kivu ? L’élu de Masisi  soutient que cette mode  de gestion des populations  par l’Administration  militaire  devra  être recadré  pas non plus la supprimer  car   dit-il, c’est serait le seul moyen pour assurer   sa réussite. A ce sujet,  Ayobangira Safari  pense qu’il faut que le Gouvernement de la République soit réaliste pour   qu’il puisse atteindre ses objectifs  voulus : «  dans ce recadrage , on a un problème du budget  dans ce pays , il faut doter à l’Etat de Siège ses moyens , mobilisons le fonds à la hauteur de cet Etat de Siège,  centrons  ces moyens disponibles et attendons des résultats car on ne peut pas vouloir une chose et son contraire »  insiste-t-il.

Beni soit une priorité des priorités  

L’élu de Masisi ajoute que ces moyens devront  être beaucoup plus utilisés sur Beni et Ituri pour attendre plus  des résultats  positifs  à l’Etat de Siège. Il a fini par dire qu’on a  de l’insécurité partout en  province du Nord-Kivu  comme c’est le cas du territoire de Masisi, mais que, cela n’est pas à la hauteur de Beni d’où l’importance de   le    faire  une priorité des priorités et aussi penser au développement du Nord-Kivu, qui a été  amorcé déjà  par des autorités  locales   et en poursuivre parce que sa population en est jalouse.

Norbert Mwindulwa 

Input your search keywords and press Enter.