Nord-Kivu : la SCODE et la FMK en appui à la candidature de Jean-Paul Lumbulumbu au gouvernorat de la province

La SCODE et la FMK déclarent officiellement leur soutien à la candidature  du député provincial Jean-Paul Lumbulumbu au gouvernorat de la province du Nord-Kivu. Ils l’ont fait savoir à la presse ce 17 février 2019 au  bureau provincial de SCODE. Soutenir J.P. Lumbulumbu pour eux, c’est soutenir la probité morale.
« Point n’ont besoin de rappeler les multiples problèmes que traversent le Nord-Kivu, des problèmes qui débouchent au déchirement de nos communautés pourtant sa diversité culturelle, constitue sa force » déclare l’orateur du jour, Emile Byenda Bandu en poursuivant qu’ils observent de loin ou de près et ce déchiquètement de leur province est fait par les mains visibles et non visibles. Ils fustigent le fait que certaines autorités politico administratives, qui le font pour des raisons égoïstes et de positionnement.
J.P Lumbulumbu, soutenu pour ses valeurs
La Solidarité Congolaise pour la Démocratie et le Développement SCODE en sigle, Fédération du Nord-Kivu ainsi que la Fondation Moïse Katumbi soutiennent l’honorable Jean-Paul Lumbulumbu   pour sa politique, son savoir vivre et son esprit de rassembleur ont –ils souligné. Pour  ces soutiens pro-Katumbi, Jean-Paul Lumbulumbu n’a jamais manifesté les actions tribales dans ses actions. Ils soulignent qu’il est le porte-parole de tous les notables du Nord-Kivu, il est un juriste d’une longue carrière et à ce titre,  le député Jean-Paul maitrise les tenants et aboutissants des dossiers juridiques et judicaires de la province. « Jean-Paul Lumbulumbu est l’un de ténors qui militent pour la restauration de la sécurité en province, il a dans son actif, plusieurs actions caritatives en faveur de plus démunis  et cela sans savoir l’originaire de ces bénéficiaires, un rassembleur par rapport à celui qui s’autoproclame déjà » insiste-t-il en complétant que le rival à Lumbulumbu à ce poste dans LAMUKA, est tout sauf un leader car sa popularité est basée sur le tribalisme pourtant un candidat gouverneur doit incarner la qualité d’un rassembleur, un dignitaire et d’un honnête homme.  C’est pourquoi, les responsables deux organisations politiques  exhortent  tous les députés provinciaux nouvellement élus  au Nord-Kivu, de soutenir la candidature de l’honorable Lumbulumbu et de ne jamais oublier leur cheval de batail annonçait pendant la période de la campagne électorale à savoir : la promotion du social, de la justice, la sécurité et de l’éducation, le  développement de cette province. Ils pensent que, pour y parvenir, il faut élire un homme  qu’il faut à la place qu’il faut. «  Chers députés provinciaux, de la même manière que le peuple a placé sa confiance en vous,  ce peuple vous exhorte à placer sa confiance  à votre collègues Lumbulumbu pour ses qualités » conscientisent-ils. Cette déclaration de soutien à celui qu’on surnomme l’avocat des défavorisés  a été signée par le fédéral de SCODE, Daniel Bahati Muhima du parti cher à Jean-Claude Muyambo et l’administrateur  provincial de  la Fondation Moïse Katumbi, Emile Byenda Mwenda Bandu.
LAMUKA Nord-Kivu en fracture !
A la question de savoir pourquoi, il y-a-il le bicéphalisme au sein de LAMUKA et que Jean-Paul  Lumbulumbu   aurait quitté LAMUKA pour se chercher un poste du gouverneur de la province ? Ces responsables rétorquent non car  l’honorable Jean-Paul Lumbulumbu  n’a jamais quitté FAYULU «  vous savez bien que nous sommes de l’AR et  ce regroupement politique fait partie de LAMUKA » répondent-ils en ajoutant qu’il y a eu une malversation financière au sein de LAMUKA et ses partis politiques, ses composantes  au Nord-Kivu ont ôté leur confiance à l’honorable Nzangi pour se confier à l’honorable Jean-Paul Lumbulumbu, il a été choisi par ses pairs de LAMUKA  »avoue-t-il franchement, d’où l’importance de cette nouvelle restructuration  au sein de LAMUKA Nord-Kivu  pour que l’ordre soit rétabli. « Nous ne devons pas  faire ce que nous reprochons hier à Kabila et ses acolytes, nous l’avions sanctionné détournement  de fonds et vous le savez, vous journalistes. On est en démocratie, il fallait redonner la confiance à un homme qui a une probité morale irréprochable » expliquent-ils.
Norbert Mwindulwa

Input your search keywords and press Enter.