Nord-Kivu : La rentrée Judiciaire, effective à la Cour d’Appel de Goma

La loi organisant le pouvoir judiciaire en RDC   veut qu’il y ait  des vacances judiciaires  pour les Cours et Tribunaux    et celles-là,  commence  chaque  le 15 Aout  jusqu’au 15 Octobre  de chaque année. Et, après cette date notre  constitution  de la République démocratique  prévoit aussi une rentrée judiciaire. C’est le cas de samedi 06Novembre 2021 à Goma.

le Premier Président de la Cour d’Appel de Goma fait le point

Selon  le Premier Président de la Cour d’Appel de Goma, Kendimani Manana Nicolas  qui a expliqué à la presse  la raison d’être cette cérémonie du jour devant leur invité de marque,  le  Vice-gouverneur de la Province, le Commissaire Divisionnaire Romy Ekuka : «  c’est une reprise solennelle et publique  des activités des Cours et tribunaux  à l’occasion de la rentrée Judiciaire  de la Cour d’Appel du Nord-Kivu pour l’exercice 2021-2022  » explique-t-il    à la presse.

Photo souvenir des Juges, magistrats et quelques autorités civiles que militaires de Goma

 

Même dans une période exceptionnelle, la justice doit fonctionner

A cet effet, notre source nous signifié que l’Appareil Judicaire est dans ses attributions  ordinaire pendant cet Etat de Siège et devra garantir  les droits et liberté des citoyens à travers  les décisions  de la Justice.  Donc  la Justice congolaise ne s’est  pas décliner  de cette tradition  et  de conclure que le mode d’Administration et gestion  de la Société par des  militaires n’est pas venu  transformé les choses  car dit-il , les compétences en matière répressives   sont déférées par les Juridictions militaires  , qui restent entièrement les Juridictions de l’ordre Militaire  au même pied d’égalité que les Juridictions civiles. Donc, c’est la même mission qui se poursuit sauf qu’une partie  de  ses tâches sont attribuées  devant les juridictions militaires  dont celles en matière pénale.

La justice élève une nation

A son tour, le Bâtonnier du Nord-Kivu a voulu ce jour, parler de manière inhabituel car  il a eu l’envie  abordé une question des droits.  A ce sujet, le Bâtonnier Abel Ntumba  pense qu’il est un peu certain que l’émergence  de la Société moderne comme celle de la RDC  et celle tributaire de la manière  dont s’administre sa justice  qui se veut comme le pivot  de tout développement.

La devise de notre pays, plus qu’important

Il continu  que, les nations puissantes ce sont forgés au tour des concepts réels de travail, paix et Justice, lesquels constituent aujourd’hui  la Devise de la République Démocratique du Congo, qu’il a qualifié de Beau et grand pays. Abel Ntumba affirme que ces trois concepts précités forment  un tout indissociable, une clé de voute de tout le développement  de la RDC. : «  Une justice mal rendue perturbe la paix sociale dans la mesure où elle peut donner lieu à la vengeance privée, faire tomber des entreprises  en faillite, entrainer des pertes d’emplois et déposséder  l’Etat de son patrimoine et le rendre ainsi inefficace  à répondre aux besoins sociaux de base » explique-t-il à l’assistance. C’est pourquoi, il a été impérieux  ce jour que cette rentrée   judicaire au Nord-Kivu  soit effective  pour  sa population en particulier et de  celle Goma en Général.

Il faut dire que cette rentrée Judicaire a convié   beaucoup de personnalités publiques et que privées dont le Vice-Gouverneur  qui a représenté son tutélaire en mission, les membres du comité provincial de sécurité, le premier président de la Cour d’Appel, le Procureur Général, les Chefs de Juridictions et d’offices, des Directeurs des entreprises de l’Etat, élus provinciaux  ainsi que les citoyens ordinaires…

Norbert Mwindulwa

Input your search keywords and press Enter.