Nord-Kivu : La MOUNUSCO facilite les élus à s’engager sur la réussite du Programme STAREC

Les députés nationaux, provinciaux  et sénateurs  du Nord-Kivu ont participé à un atelier de réflexion  ce Jeudi 27 juin 2019 à l’hôtel la Joie Plazza à Goma. Un  débat  contradictoire a été  au centre de ces assises et leurs a opposé avec   le bureau du programme  STAREC et celui  de la stabilisation de la Monusco dans son programme ISSSS.  Au cœur du débat, la question du budget ainsi que,  l’impact de ce programme dans le développement du Nord-Kivu.

Selon le coordonnateur national,  Alain Kashindi, ce programme existe au sein du gouvernement à  travers le Ministère National du Plan mais,  qui ce ministère a   toujours travaillé avec les différents partenaires locaux et internationaux.  Le speaker de l’Assemblée provinciale est d’abord resté septique sur l’impact qu’à ce projet précité vis-à-vis du quotidien  de la population. Robert Seninga, Ce projet devrait toucher les différentes couches de la population ainsi avoir des résultats  palpables résultats sur le social de cette dernière.  Chose que les responsables de ce projet n’ont pas nué, ils soutiennent que,  la Stratégie Provinciale pour la Stabilisation (SPS) pour la Province du Nord-Kivu et son plan associé (PAPS) ont été développés à partir du Programme National de Stabilisation et de Reconstruction (STAREC) et de la Stratégie Internationale de Soutien à la Sécurité et la Stabilisation (ISSSS) et validée par la Province du Nord-Kivu (à travers le Comité de suivi du Programme STAREC) respectivement en février et avril 2015. Ils  ajoutent que la phase de l’opérationnalisation et de la mise en œuvre de cette stratégie avait  débuté en 2017. C’est au cours du mois d’août de cette même année, que les activités dans la Zone Prioritaire « Autour de Kitchanga » dite  « Zone Prioritaire 1 » ont été lancées avec deux projets dont le projet NJIA ZA MAKUBALIANO dans le pilier « Soutien au Dialogue Démocratique (DD) » mise en œuvre par le Consortium Alerte Internationale, Pole Institute et le projet conjoint PAMOJA KWA AMANI NA MAENDELEO mis en œuvre par le consortium UNHABITAT, UNFPA et UNESCO; il couvre les piliers Restauration de l’Autorité de l’Etat (RAE) à travers la Gestion Foncière, le Retour, Réintégration et Relèvement Socio-économique (RRR) et Femmes, Paix et sécurité.

Ce projet ne fait que commencer dans la zone ciblée

Dans la Zone Prioritaire « Beni-Nord », le lancement des activités a eu lieu au mois de février 2019 avec un projet ENSEMBLE POUR BENI (PAMOJA KWA AJILI YA BENI). Ce projet est exécuté par le consortium OIM, SFCG, INTERPEACE, WORLD VISION et UCBC et couvre les piliers DD, RAE et RRR.  Etant donné l’influence, à la fois positive et/ou négative, que les acteurs politiques ont sur les différentes dynamiques de conflit, impliquer, sensibiliser et influencer ces acteurs constituent une part essentielle du processus de transformation des conflits.

La participation de tous s’avère importante

 Par conséquent, la dimension politique de l’ISSSS ainsi que, le niveau élevé d’engagement et de participation non seulement du gouvernement mais de toutes les institutions citoyennes de l’Etat et des autres acteurs-clés ayant des enjeux dans ce conflit sont cruciaux pour la réussite et la durabilité des interventions de la stabilisation.  En vue d’une appropriation de cette stratégie par les élus du peuple, une séance d’information à l’intention des députés provinciaux  et nationaux élus du Nord-Kivu est organisé par le Secrétariat Technique du FCS, constitué par l’unité d’Appui à la Stabilisation (UAS) de la MONUSCO et le STAREC.  Cette session d’information à l’intention de ces  parlementaires du Nord-Kivu est d’une importance capitale parce que,  le parlement est une institution importante dans la stabilisation de la province. Elle va permettre aux élus de s’imprégner du tableau de la Stabilisation dans le contexte actuel de notre Province pour jouer pleinement leur  rôle et contribuer à l’engagement politique.

Ce programme fixe un  objectif global

 C’est celui d’assurer la continuité de l’engagement politique décrit dans le COMPACT tandis qu’il a des  objectifs également spécifiques notamment  de vulgariser les stratégies de l’ISSSS et la SPS/PAPS , expliquer l’opérationnalisation et la mise en œuvre du Programme ISSSS/STAREC , expliquer les avancés dans la mise en œuvre de la SPS/PAPS , expliquer le rôle des élus  du peuple dans l’opérationnalisation et la mise en œuvre de la SPS/PAPS dans les Zones Prioritaires , expliquer les procédures de fonctionnement du FCS avec comme cibles  : les députés provinciaux et nationaux élus du Nord-Kivu

Les organisateurs préconisent des résultats attendus 

La Stratégie ISSSS, le SPS et PAPS sont connus par les élus du peuple du Nord-Kivu, les représentants du peuple connaissent les avancées dans la mise en œuvre sur terrain et s’engagent à soutenir et accompagner le programme en Province du Nord-Kivu ,  les procédures de fonctionnement du FCS sont connues par les représentants du peuple.

Guylain Balume

Input your search keywords and press Enter.